Accueil étudiants au bloc

Les étudiants au bloc CCV

Publié le 09/11/2004 à 18h33 (mis à jour le 16/02/2005 à 16h01)

Intégrer, former un (e) étudiant (e), c’est l’accueillir en mobilisant les potentiels individuels de tous les acteurs pour créer une dynamique de transmission du savoir. Cette démarche prend nécessairement en compte son expérience et ses connaissances antérieures.

Les différents étudiants

  • Aide soignant (e) (AS)
  • Infirmier et infirmière (IDE)
  • Infirmier ou infirmière de bloc opératoire (IBODE)
  • Infirmier ou infirmière anesthésiste (IADE)
  • Technicien de circulation extracorporelle (CEC)

Les objectifs de stage spécifiques au bloc opératoire

L’étudiant aide-soignant(e)
L’étudiant aide soignant aborde au bloc opératoire les notions de stérilisation et d’hygiène
Dans le domaine du savoir et du savoir faire ses principaux objectifs sont :

  • connaître les différents modes de stérilisation
  • maîtriser les différents protocoles d’entretien des locaux, de pré désinfection des dispositifs médicaux
  • analyser la pertinence des circuits
  • identifier les différents produits utilisés (mode d’emploi, dilution..)

L’étudiant infirmier(e)
Dans l’approche de cet environnement spécifique, l’étudiant infirmier en stage est sensibilisé à la fonction de l’infirmière en bloc opératoire. Domaine du savoir :

  • enrichir, ses connaissances en hygiène : procédures de pré-désinfection des dispositifs médicaux, modes de stérilisation et entretien des locaux...
  • approfondir ses connaissances théoriques en anatomie, physiologie, techniques chirurgicales et observer la mise en place d’une circulation extra-corporelle

Domaine du savoir faire :

  • développer des compétences sur des gestes techniques tels que : les différents lavage des mains , la pose de voie veineuse périphérique, le sondage urinaire, l’habillage chirurgical...

Domaine du savoir être :

  • participer à l’accueil des patients.
  • être capable de s’intégrer à l’équipe soignante

L’étudiant infirmier(e) de bloc opératoire Domaine du savoir et du savoir-faire :

  • préparer une salle d’opération en vue d’une intervention spécifique
  • assurer la prise en charge holistique et personnalisée du patient en vue d’une intervention spécifique
  • assumer alternativement les fonctions de circulant, instrumentiste et aide-opératoire pour les différents types d’interventions
  • participer efficacement aux activités du bloc opératoire Domaine du savoir être
  • s’intégrer dans une équipe de bloc opératoire
  • faire preuve de maîtrise de soi dans les trois fonctions
  • faire preuve de psychologie vis-à-vis du patient

L’étudiant infirmier(e) anesthésiste de bloc opératoire (IADE) Domaine du savoir :

  • connaître les spécificités de la chirurgie cardiaque et vasculaire (CCV)
  • connaître les indications opératoires de la CCV (risques et complications)
  • identifier les principales classes médicamenteuses utilisées en CCV (indication, interférence)
  • identifier les principaux troubles du rythme
  • connaître l’intérêt et la surveillance d’une circulation extra corporelle (CEC)
  • connaître les principales conséquences physiopathologiques de la CEC et les complications
  • interpréter les principaux bilans biologiques
  • identifier les différents temps de l’anesthésie en CCV

Domaine du savoir faire :

  • préparer, contrôler et manipuler le matériel spécifique au regard de la spécificité,
  • préparer une salle d’intervention dans le secteur d’anesthésie en tenant compte du type de chirurgie et du patient,
  • assurer un transfert sécurisé d’un patient vers la réanimation
  • participer à la gestion et maintenance du matériel spécifique

Domaine du savoir être :

  • être capable de s’intégrer à l’équipe médicale et paramédicale
  • accueillir le patient selon les normes de qualité et de sécurité

L’étudiant infirmier(e) perfusionniste Domaine du savoir et savoir faire :

  • connaître les différents types d’interventions en chirurgie cardiovasculaire
  • maîtriser les différentes techniques de CEC
  • anticiper et reconnaître les signes d’alarme d’incident ou accident
  • être en mesure de palier à tout type de défaillance technique liée à l’intervention en évaluant et réajustant ses actes
  • agir avec dextérité et méthode

Domaine du savoir être :

  • être maître de soi
  • gérer son stress
  • agir en concertation avec l’équipe médicale
  • collaborer avec l’équipe soignante
Retour en haut de page

Outils pédagogiques

Publié le 09/11/2004 à 18h53 (mis à jour le 18/06/2010 à 15h39)

PDF Fiche technique opératoire élaborée par les infirmiers et infirmières du bloc CCV [18.1 ko]

  • Classeur d’hygiène regroupant les notes du comité de lutte des infections nosocomiales (CLIN)
  • Cours théoriques proposés par les médecins à l’ensemble du personnel de CCV
  • Tutorat

Fiches techniques chirurgicales élaborées par le Docteur Roux
Cliquez sur les images pour les agrandir
Sans titre

Sans titre

Retour en haut de page

Accueil des professionnels, internes, externes et médecins étrangers

Publié le 09/11/2004 à 18h57 (mis à jour le 14/11/2006 à 16h53)

Accueil des professionnels arrivant dans notre service

L’accueil des nouveaux professionnels est pour nous un élément très important. Une formation adaptée et une intégration réussie seront les garants de soins de qualité et du bien être de chacun.
Le transfert des compétences mutuelles permet la sécurité du geste et une gestion cohérente des interventions programmées et urgentes.

Accueil des internes, externes et médecins étrangers

Chaque semestre, l’équipe du bloc accueille les nouveaux internes et externes dans un esprit de convivialité. Par ailleurs, la spécificité de la chirurgie cardiaque nous fait voyager par la présence quasi permanente de chirurgiens de diverses nationalités : Asie, Europe de l’Est, Afrique du nord et Amérique du sud.
Plan du Bloc

Retour en haut de page

Gestion des risques

Publié le 09/11/2004 à 19h01 (mis à jour le 18/06/2010 à 15h40)

De part ses connaissances acquises lors de sa formation d’infirmière de bloc opératoire, en technologie, hygiène, techniques opératoires et connaissances des textes législatifs, l’infirmière analyse, gère et évalue toutes les situations afin de garantir la qualité des soins et la sécurité des patients dans ce secteur de haute technicité.

Prévention des risques

La démarche qualité a pour objectif la réduction des risques et l’amélioration de la qualité des soins. Le bloc opératoire est une structure complexe qui évolue en permanence. Les chirurgiens réalisent des interventions de plus en plus sophistiquées demandant un matériel hautement performant et une technologie pointue.
Afin d’assurer des soins de qualité, en toute sécurité pour le patient, les professionnels de bloc opératoire doivent constamment s’informer et se former à la gestion des risques connus et nouveaux.
Le bloc opératoire semble être le milieu regroupant le plus grand nombre de risques où pratiquement toutes les vigilances réglementées y sont présentes.

La Traçabilité

La traçabilité est un acte global qui doit être partagé par l’ensemble des services de l’établissement de santé, dans lequel l’analyse des processus et des risques ainsi que la maîtrise d’un système qualité sont indissociables.
Les professionnels ont en charge de noter (tracer) les références des dispositifs médicaux, de tout le matériel utilisé, ainsi que tous les gestes et actes de soins effectués.
Vécue à priori comme une contrainte, la traçabilité tend à devenir un enjeu stratégique et doit reposer sur un système d’information performant. Elle peut avoir également comme objectif, l’établissement d’une preuve en cas de recherche de responsabilité.
La traçabilité permet donc de

  • protéger le patient
  • protéger les professionnels de santé par la reconnaissance écrite de leur travail
  • limiter les dysfonctionnements
  • déterminer les responsabilités en cas de litige
  • s’inscrire dans une démarche qualité

PDF Fiche d’ouverture de la salle d’intervention [14.8 ko]

Conclusion

La maîtrise des risques repose sur le respect de la réglementation en matière de sécurité, le respect des bonnes pratiques, la mise en place d’un système d’évaluation et l’amélioration fondée sur le repérage de risques et la mise en œuvre d’actions de prévention.
La sécurité est un élément primordial de la qualité des soins .

Retour en haut de page