Centre Midi-Pyrénées d’Evaluation et d’Information sur la PharmacoDépendance et d’AddictoVigilance (CEIP-A)

Service de Pharmacologie Clinique, Faculté de Médecine,
37 allées Jules Guesde, 31000 Toulouse

Tél : 05 62 26 06 90 ou 05 61 14 56 06
Fax : 05 61 14 59 28

Rôle des CEIP

Publié le 07/07/2005 à 15h59 (mis à jour le 23/05/2012 à 11h08)

Les CEIP sont chargés de recueillir et d’évaluer les données cliniques concernant les cas constatés de pharmacodépendance et d’abus de substances, plantes, médicaments et autres produits. Les CEIP effectuent également des études épidémiologiques concernant la PharmacoDépendance et l’abus de substances psychoactives.Addictovigilance.fr
L’évaluation de la PharmacoDépendance à des substances psychoactives permet à la Commission Nationale des Psychotropes de l’AFSSAPS de donner un avis sur le potentiel d’abus. Les mesures qui en résultent sont d’ordre réglementaire (modalités de prescription et de délivrance, classement dans la liste psychotropes ou stupéfiants, retrait de spécialité), galénique (pour éviter le détournement d’usage par exemple par injection, ajout d’un colorant pour les médicaments utilisés pour la soumission chimique). Enfin une campagne d’information des professionnels et/ou du grand public peut être instaurée.

Retour en haut de page

Vos observations

Publié le 07/07/2005 à 15h53 (mis à jour le 06/01/2016 à 10h22)

Vous êtes Professionnel de Santé :
Vous devez obligatoirement déclarer au CEIP de votre région les cas de PharmacoDépendance grave ou d’abus grave d’une substance, plante, médicament ou tout autre produit ayant un effet psychoactif à l’exception de l’alcool et du tabac (Articles R. 5219-1 à R. 5219-15 du code de la santé publique). Sont également concernés les médicaments détournés de leur usage Thérapeutique à des fins psychoactives avérées ou potentielles.

Identifier un problème de PharmacoDépendance :
Détournement de l’usage Thérapeutique, vol,
Signes d’intoxication ou de sevrage, demande insistante d’un médicament, demande de soin, décès,
Connaissance d’une falsification d’ordonnance,
Connaissance d’un acte délictueux sous l’effet d’une substance,
Détection de substance lors d’un examen biologique,
Connaissance d’un nomadisme (Médecin, Pharmacien)

Entrent dans le champ d’action du système d’évaluation de la PharmacoDépendance :

  • les substances (médicamenteuses ou autres) psychostimulantes, les dépresseurs centraux, les modificateurs de l’humeur (thymorégulateurs), les hallucinogènes ou leurs précurseurs,
  • les substances supposées modifier les performances intellectuelles ou physiques,
  • les substances utilisées à des fins criminelles ou délictuelles (soumission chimique)

Comment déclarer ?

  • Contacter le CEIP par téléphone (05 62 26 06 90) ou courriel en précisant :
    • Vos coordonnées,
    • Le motif de notification (abus, PharmacoDépendance, mésusage, décès, syndrome de sevrage, effet indésirable, conduite dopante ou autre),
    • L’identification du patient (les 3 premières lettres de son nom, sexe, âge),
    • Les antécédents médicaux du patient ainsi que ses antécédents d’abus ou de dépendance,
    • Médicaments ou autre produits en précisant la voie d’administration, la posologie, la date de début (et de fin) de prise, le motif de la prise et le mode d’obtention.
      OU
  • Imprimer le formulaire de déclaration du CEIP de Toulouse et adressez-le par voie postale au CEIP.
  • Formulaire de déclaration CEIP [PDF - 453.5 ko]

En cas de suspicion de soumission chimique :

Retour en haut de page

Vos questions

Publié le 07/07/2005 à 15h38 (mis à jour le 26/02/2014 à 09h37)

Le CEIP de Toulouse répond à vos questions sur tout problème lié à la PharmacoDépendance aux médicaments et drogues illicites, l’abus ou le mésusage des médicaments et les suspicions de soumission chimique.
Vous pouvez adresser vos questions par téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (05.62.26.06.90 ou 05.61.14.56.06) ou par courriel (ceip.addictovigilance@chu-toulouse.fr)

Retour en haut de page