Classe de rééducation

La classe d’enfants dysphasiques

Publié le 09/03/2007 à 11h30 (mis à jour le 31/10/2011 à 12h34)

La classe a été ouverte en septembre 2004 en partenariat avec l’école de l’hôpital.

Le recrutement

  • Quatre à cinq enfants de cycle 2 (GSM/CE1), possibilité d’accueil jusqu’en CE2.
  • Diagnostiqués Speech Laguage Impairment (dysphasiques).
  • Evalués au Centre Référent du Langage.
  • Scolarisés sur Toulouse et sa périphérie.

L’équipe

  • Une neuropédiatre : Dr Caroline KARSENTY
  • Un enseignant spécialisé, maître E :
  • Une psychomotricienne : Céline CHIGNAC
  • Une orthophoniste : Isabelle BARRY

Les liens

  • Une classe à l’école de l’hôpital.
  • Un bureau de rééducation orthophonique.
  • Un bureau de rééducation psychomotrice.
  • La ludothèque et la bibliothèque pour la récréation.

Le fonctionnement

  • Une scolarité à mi-temps sur cinq matinées à l’école de l’hôpital.
  • Une scolarité à mi-temps dans l’école de quartier.
  • Une ré-intégration à la carte.
  • Un enseignement individualisé en lien avec le programme scolaire mais en fonction du niveau de l’enfant.
  • Quatre séances de rééducation orthophonique par semaine.
  • Une à deux séances de rééducation psychomotrice par semaine en fonction des besoins de l’enfant.

Les liens avec l’école

  • Trois équipes éducatives par année scolaire.
  • Des contacts réguliers avec l’enseignant.
  • Des évaluations passées dans l’école de quartier.
  • Une participation aux projets de l’école de quartier (ex : sorties, classe de découverte).

Le suivi des enfants

  • Bilans d’évolution en orthophonie et en psychomotricité en décembre et juillet.
  • Comptes-rendus adressés aux orthophonistes et aux psychomotriciens libéraux des enfants.
  • Une réunion entre l’équipe et la famille le vendredi précédent chaque période de vacances scolaires.
  • Visite des orthophonistes dans la classe et rencontre(s) avec l’équipe.
  • Bilans scolaires à l’école de quartier (évaluations nationales de CE1 et CE2).
  • Suivi annuel proposé aux sortants : bilans paramédicaux et pédagogique suivis d’une consultation avec le neuropédiatre de référence.