Consignes pour les pays de la zone III

Prévention du paludisme (Zone III)

Publié le 13/07/2004 à 17h05 (mis à jour le 24/02/2015 à 16h09)

Pour vous protéger du paludisme, il faut :

  • Vous protéger contre les piqûres de moustiques.

Prendre en prévention un des traitements suivants :

Vous devez consulter votre médecin traitant pour qu’il établisse l’ordonnance nécessaire.

MALARONE Le jour du départ, tous les jours pendant le séjour et pendant 7 jours après le retour.

Posologie adulte > 40 kg : 1 comprimé par jour à prendre au cours d’un repas.
Posologie enfant < 40 kg :

  • de 11 à 20 kg : 1 comprimé enfant par jour
  • de 21 à 30 kg : 2 comprimés enfant par jour
  • de 31 à 40 kg : 3 comprimés enfant par jour

ou

LARIAM :

  • Première prise 10 jours avant le départ
  • Deuxième prise 2 jours avant le départ
  • Puis une prise par semaine pendant le séjour et
  • Une prise par semaine au retour pendant trois semaines.
  • Posologie Adulte : 1 comprimé à 250 mg par prise.
    Posologie Enfant :

    • 15 à 19 kg : 1/4 cp à 250 mg par prise
    • 20 à 30 kg : 1/2 cp à 250 mg par prise
    • 31 à 45 kg : 3/4 cp à 250 mg par prise
    • au dessus de 45 kg : 1 cp de Lariam 250 par prise.

    Contre-Indications : Enfants <15 kg, certains traitements cardiovasculaires (B bloquants en particulier ), antécédents de convulsions et de troubles psychiatriques.
    Précautions d’emploi : prendre le comprimé au milieu d’un repas.

    ou

    DOXYCYCLINE 100mg = DOXYPALU :
    (pris pendant le repas du soir)

    • 1 cp le jour du départ
    • 1 cp par jour pendant le séjour
    • 1 cp par jour pendant 30 jours après le retour.

    Posologie Adulte : 1 comprimé à 100 mg.
    Posologie Enfants 8-12 ans : 1/2 comprimé à 100 mg
    Contre-indications :

    • Femme enceinte, enfants de moins de 8 ans.
    • Allergie aux antibiotiques de la famille des Tétracyclines.
    • Association avec les rétinoïdes.

    Précautions d’emploi : risque de photosensibilisation, se protéger contre le soleil.

    Ces préventions ne sont pas efficaces à 100%. En cas de fièvre durant le séjour et les mois suivant le retour il faut impérativement, dans un délai de 12 heures, consulter un médecin pour rechercher un paludisme.