Consultation spécialisée pour les jeunes consommateurs

Sommaire de cette page


Objectifs

Publié le 31/05/2013 à 15h56

La création d’une consultation d’évaluation et d’accompagnement des jeunes consommateurs de cannabis, autres substances psycho-actives et addictions sans substances, a pour objectif d’assurer la diffusion d’informations et de conseils aux usagers à risque ainsi qu’à leur entourage et ce dans le plus strict respect de la confidentialité.

De plus, elle permet d’aborder la consommation de cannabis dans sa dimension psychopathologique, en privilégiant l’évaluation psychique dans une perspective psychodynamique, ceci afin de différencier l’usage nocif de la dépendance, de rechercher l’existence d’éléments psychopathologiques sous-jacents, et donc d’évaluer la gravité du trouble afin de proposer une prise en charge adaptée à la situation, celle-ci pouvant s’échelonner de l’accompagnement éducatif et social, à l’accompagnement psychothérapique bref, voire à une prise en charge psychiatrique.
Les familles qui le demandent ou qui le requièrent peuvent bénéficier d’un soutien psychothérapique s’adressant au consommateur et à son entourage.

Retour en haut de page

Fonctionnement

Publié le 31/05/2013 à 15h55 (mis à jour le 31/05/2013 à 15h55)

La première consultation est assurée par un éducateur du Centre. A l’occasion de cette première consultation, une évaluation est réalisée. Cette première consultation d’évaluation, à la fois du consommateur mais également de son entourage, et particulièrement des membres de sa famille, permettra dans un second temps, en fonction des résultas obtenus, sur des critères psychopathologiques mais également somatiques et sociaux, d’orienter la personne et éventuellement sa famille vers :

  • un suivi psychiatrique qui s’inscrira dans le prolongement de la consultation princeps,
  • une prise en charge psychologique brève à visée psychothérapique de la personne ou de son entourage sur le centre Maurice Dide ou éventuellement en lien avec nos partenaires des services de psychiatrie du CHU, adultes ou infanto juvéniles,
  • un accompagnement éducatif,
  • un accompagnement social.

Les dossiers des patients vus par l’éducateur sont présentés à la réunion mensuelle de cannabis, aux psychiatres du centre et aux psychologues.

Retour en haut de page