Droit au respect des croyances et convictions religieuses

Croyances et convictions religieuses

Publié le 18/11/2011 à 14h24 (mis à jour le 29/03/2016 à 16h12)

Les usagers de l’hôpital ont le droit d’exprimer leurs convictions religieuses dans les limites du respect de la neutralité du service public, de son bon fonctionnement et des impératifs liés à la sécurité, à la santé et à l’hygiène. Ils doivent s’abstenir de toute forme de prosélytisme.

Cette expression est possible dans le cadre de la Charte de la Laïcité dans les services publics et des impératifs des soins.
Afin de permettre cette compréhension, des fiches techniques « Soins et Laïcité au quotidien » détaillent quelques situations de soins.

Le Ministre du culte de votre religion (catholique, musulmane, israélite, protestante) peut vous rendre visite si vous en exprimez le désir, directement ou auprès de l’équipe soignante qui transmettra.