Formations et sensibilisations à la fragilité en gériatrie

En collaboration avec d’autres acteurs de la recherche en gériatrie, le Gérontopôle du CHU de Toulouse a élaboré des outils destinés au grand public et aux professionnels de santé. Ceux-ci peuvent être distribués auprès de :

  • réseaux locaux, nationaux et internationaux,
  • collègues et autorités locales,
  • plus généralement, tous ceux qui œuvrent pour le bien-être des seniors.

Quant aux films, il est possible de les diffuser sur tous types de supports : réseaux sociaux, sites web, TV locales ou pendant des événements consacrés aux personnes âgées.

Des outils dédiés à la fragilité des personnes âgées

Publié le 28/03/2018 à 14h09 (mis à jour le 28/03/2018 à 15h08)

Des supports de communication pour tous

Le Gérontopôle du CHU de Toulouse a participé activement à l’élaboration de supports de communication accessibles à tous pour sensibiliser et former sur la fragilité en gériatrie :

Des formations destinées aux professionnels de santé

Le Gérontopôle a également mis en place différents modules de formation qui figurent au programme des formations initiales des personnels paramédicaux et autres professionnels de santé. L’objectif de ces modules est de :

  • familiariser d’emblée ces professionnels de santé à la notion de fragilité,
  • leur permettre d’orienter si nécessaire les personnes en fonction des besoins dans des filières adéquates,
  • établir les supports d’une coopération réussie.

Ainsi, le Gérontopôle du CHU de Toulouse organise cet enseignement en particulier au sein des instituts de formation en santé (infirmier·e·s et ergothérapeutes), à la faculté de pharmacie et de chirurgie dentaire. Il travaille au développement de ces modules avec d’autres écoles de formation des professionnels. Pour plus d’informations sur cette formation initiale, contactez par courriel le Pr Nourhashemi.

En outre, le Gérontopôle assure deux fois par an, des formations continues destinées aux personnels médicaux et soignants sur l’évaluation gériatrique standardisée (durée 2 jours). Pour plus d’informations sur cette formation continue, contactez par courriel Mme Oliveira-Soares.

Un protocole de coopération entre professionnels de santé

Enfin, le Gérontopôle est responsable du « Protocole de coopération : intervention d’infirmières libérales à domicile afin de diagnostiquer et d’initier la prise en charge de la fragilité du sujet âgé ». Ce protocole de coopération développé par le Gérontopôle et l’ARS a obtenu, le 4 décembre 2013, l’avis favorable sans réserves de la Haute Autorité de Santé (HAS). Il vise à déléguer à un(e) infirmier(ère) formé(e) (40h de formation), l’évaluation des personnes âgées ≥ 75 ans repérées comme fragiles. L’infirmier(ère) initie ainsi un plan de prise en charge (validé par le médecin traitant) et détermine en accord avec la personne concernée des objectifs et un plan de suivi. Cette délégation intervient à la demande du médecin généraliste après information et obtention du consentement de la personne. Pour plus d’informations sur ce protocole de coopération, contactez par courriel Mme Tavassoli.

Des actions de sensibilisation auprès de la population

Les actions menées par le Gérontopôle du CHU de Toulouse sur la fragilité sont d’autant plus efficaces lorsque la population elle-même est sensibilisée. Ainsi, le Gérontopôle organise des conférences-débat grand public dans les différentes communes en collaboration avec les mairies et les élus locaux. Dans cet axe, des outils pédagogiques vidéo ont été développés pour diffuser les messages clés précis en termes de prévention et d’action à l’échelle individuelle. Un site web « Ensemble, prévenons la dépendance » résume les données scientifiques robustes sur ces thématiques et permet de mettre ces avancées à disposition du public.

Le Gérontopôle a mis au point des cours de sensibilisation à la démarche et aux outils de l’évaluation gérontologique standardisée (EGS) sous forme de films :

Et prochainement ...

Le Gérontopôle va organiser une série de visioconférences ayant pour objectif la diffusion d’articles scientifiques et de modules de présentation sur des thèmes majeurs liés à la fragilité, tels que :

  • évaluation de la fragilité,
  • gestion de la fragilité,
  • les soins intégrés et la fragilité,
  • comment faire avancer la recherche clinique sur le vieillissement et la fragilité ?
  • programme de formation sur la fragilité destiné aux professionnels de santé,
  • obésité et fragilité,
  • les biomarqueurs de la fragilité.

Mis en place en collaboration avec l’OMS, ces outils seront distribués auprès des gériatres, médecins en soins primaires et autres professionnels de santé à travers le monde.