Infos ménopause

Pour prendre rendez-vous ?
Du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30
Tél. : 05 67 77 11 83

La ménopause

Publié le 10/11/2004 à 15h35 (mis à jour le 15/12/2011 à 18h09)

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause correspond à l’arrêt définitif du fonctionnement des ovaires entrainant :

  • la perte de la fécondité,
  • l’arrêt des cycles menstruels.

Il s’agit d’une étape normale de la vie génitale féminine qui survient habituellement autour de 50 ans. Elle est le plus souvent précédée d’une période où les règles sont irrégulières. On appelle péri-ménopause la période qui précède l’installation de la ménopause et l’année qui suit l’arrêt des règles.

La ménopause peut-être secondaire à une intervention chirurgicale (ablation des deux ovaires ou ovariectomie bilatérale) ou certains traitements (radiothérapie, Chimiothérapie). Par contre, l’ablation isolée de l’utérus (hystérectomie) ne provoque pas la ménopause.

On parle de ménopause précoce lorsqu’elle survient avant l’âge de 40 ans et de ménopause tardive au delà de 55 ans. La ménopause ne doit pas être assimilée à la vieillesse. Mais elle marque l’entrée dans une nouvelle période de la vie, actuellement de plus en plus longue puisque l’espérance de vie dépasse aujourd’hui 80 ans chez la femme.

Conséquences de la ménopause

Elles sont liées à la carence en hormones sexuelles (estrogènes surtout) secondaire à l’arrêt du fonctionnement ovarien.

L’installation de la ménopause peut entraîner chez certaines femmes des manifestations gênantes comme des bouffées de chaleur, des troubles du sommeil, de l’humeur et des variations du poids.

Quelques années après la ménopause, une sécheresse des muqueuses génitales et urinaires peut apparaître, responsable de troubles sexologiques et urinaires. De même, la peau perd son élasticité et la pilosité peut augmenter.

Les manifestations les plus graves sont celles qui surviennent à distance de la ménopause chez les femmes prédisposées :

  • l’ostéoporose : qui atteint 30 à 40 % des femmes, caractérisée par une fragilité du squelette et des fractures dont la plus grave est la fracture du col du fémur,
  • l’athérosclérose et ses complications (angine de poitrine, infarctus du myocarde).

Ces conséquences peuvent être évitées par un traitement adapté. D’où l’intérêt d’une évaluation soigneuse de l’état de santé au moment de la ménopause. Un examen gynécologique et une mammographie sont recommandés au moment de la ménopause et nécessaires avant d’envisager un traitement.