Innovations diagnostiques et thérapeutiques

La chirurgie minimale invasive en ORL

Publié le 17/04/2012 à 13h42 (mis à jour le 17/04/2012 à 13h51)

Le service d’ORL et chirurgie cervico-faciale de l’hôpital Larrey est également spécialisé en chirurgie minimale invasive, c’est-à-dire dans des techniques chirurgicales efficaces tout en étant les moins agressives possibles. Ces chirurgies minimales invasives sont les suivantes :

  • chirurgie endoscopique au laser CO2 pour pathologies du larynx et des cordes vocales
  • chirurgie endoscopique des glandes salivaires (parotide et sous-mandibulaire)
  • chirurgie endoscopique des diverticules pharyngo-oesophagiens de zenker
  • chirurgie endoscopique de la base du crâne, éventuellement assistée par ordinateur (neuronavigation).

Dans le cadre de projets de recherche, le service développe également :

  • la chirurgie endoscopique de certains cancers
  • la chirurgie sous assistance robotisée de cancers pharyngo-laryngés
  • le dépistage de lésions cancéreuses à l’aide d’endoscopie innovantes (narrow band imaging, autofluorescence…).
Retour en haut de page

La chirurgie robotique da Vinci Si HD® appliquée à la cancérologie ORL

Publié le 19/01/2010 à 15h56 (mis à jour le 16/07/2012 à 10h19)

L’équipe ORL du CHU de Toulouse est la 2e équipe du grand sud de la France à prendre part à cette innovation chirurgicale. Elle est actuellement en cours d’évaluation grâce à un projet multicentrique national auquel participe activement l’équipe d’ORL et de chirurgie cervico-faciale du Professeur Elie Serrano.

Le CHU de Toulouse, dans le cadre d’un projet multidisciplinaire soutenu par les équipes d’urologie, de gynécologie de chirurgie digestive, d’oto-rhino-laryngologie (ORL) et de chirurgie vasculaire, a en effet fait l’acquisition en septembre dernier d’un robot chirurgical de dernière génération « da Vinci® Si HD Surgical System ».

Cet équipement permet d’offrir un plus grand confort pour les chirurgiens et donc pour les patients opérés. La chirurgie robotique, utilisée en chirurgie urologique par l’équipe du Pr Rischmann pour le traitement du cancer de la prostate depuis quelques mois, vient d’être utilisée avec succès en cancérologie ORL par le Docteur Sébastien Vergez du service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale du Professeur Elie Serrano de l’Hôpital Larrey lors de deux interventions.

Un abord de régions anatomiques jusqu’alors inaccessibles

Cette nouvelle technique chirurgicale permet d’aborder, par les voies naturelles, des régions anatomiques jusqu’alors inaccessibles par la chirurgie classique. L’assistance robotisée permet une vision grossie 20 fois en 3D avec stabilité de l’image pour une plus grande définition du site d’intervention et, grâce à ses bras articulés qui peuvent réaliser des mouvements à 180°, une précision des gestes jusqu’alors inégalée.

Les limites de cette technique sont avant tout anatomiques : la localisation et l’extension de la tumeur d’une part, l’ouverture buccale d’autre part qui doit être suffisante pour permettre une exposition opératoire satisfaisante.

Une chirurgie beaucoup moins invasive pour le patient

Les bénéfices sont incontestables pour les patients atteints de tumeurs qui nécessitaient jusqu’à présent une chirurgie par voie cervicale « à ciel ouvert ».

Avec la chirurgie robotisée trans-orale, beaucoup moins invasive, les avantages sont multiples :

  • les suites opératoires sont moins lourdes,
  • la durée d’hospitalisation raccourcie,
  • et les séquelles anatomiques et fonctionnelles atténuées.
Retour en haut de page