Le CHU de Toulouse de 1958 à nos jours

Les évènements marquants

Publié le 22/01/2008 à 10h10 (mis à jour le 01/10/2015 à 09h09)

  • 1958 : les hôpitaux de Toulouse sont constitués de 3 établissements sur Toulouse : L’Hôtel-Dieu Saint-Jacques - La Grave et l’hôpital Purpan.
  • 1959 : l’extraordinaire poussée démographique de Toulouse, avec un gain de 100 000 habitants en 8 ans, incite le Doyen Guy Lazorthes (1910-2014) à demander, en octobre 1959, la construction d’un nouveau site hospitalo-universitaire sur 28 hectares, dans le quartier de Rangueil.
  • 1965 : signature de la convention constitutive du CHU de Toulouse entre l’Hôpital et la faculté (30 juin 1965).
  • 1967 : Ouverture de la nouvelle faculté de médecine de Rangueil.
  • 1970 : Signature d’une convention entre le CHU et le Département de la Haute-Garonne pour gérer l’établissement de La Fontaine Salée à Salies du Salat qui devient le seul centre de rééducation fonctionnelle infantile de la Région Midi-Pyrénées.
  • 1975 : Les premiers malades du service de neurologie sont accueillis à l’hôpital de Rangueil.
  • 1981–1987 : La Direction Générale du CHU quitte Purpan et s’installe à l’Hôtel-Dieu Saint- Jacques en 1981, qui devient le siège administratif du CHU en accueillant sur 6 ans les différentes directions fonctionnelles du CHU.
  • 1983 : Ouverture du service des grands brûlés à Rangueil (25 mai 1983).
  • 1989
    • Création de l’Institut Européen de Télémédecine, Pr Louis Lareng (10 juillet 1989).
    • Fondation du MEDES : Institut de Médecine et physiologie spatiales. Collaborations : CNES, UPS, CHU et autres universités (17 octobre 1989).
  • 1990 : Création à l’hôpital de Rangueil de l’Unité de Transplantation d’Organes (rein, foie, cœur)
  • 1996 : Mise en service, à l’hôpital de Rangueil, par le MEDES de la « Clinique Spatiale », centre d’expérimentations biomédicales, unique en Europe.
  • 1998 : Ouverture de l’hôpital des Enfants regroupant toutes les spécialités pédiatriques en un département unique.
  • 1999 : Acquisition de l’ancien hôpital militaire Larrey permettant à terme de regrouper des disciplines médicales sur un même site.
  • 2000 : Ouverture du nouveau bâtiment des urgences à Purpan (décembre 2000).
  • 2003 :
    • Ouverture de l’Hôpital Paule de Viguier - Gynécologie obstétrique médecine de la reproduction (25 mars 2003).
    • Ouverture de la Clinique des voies respiratoires à l’Hôpital Larrey (novembre 2003)
  • 2004 :
    • Ouverture du Musée des Instruments de Médecine à l’Hôtel-Dieu (décembre 2004).
    • Regroupement de la dialyse sur le site de Larrey.
  • 2005 : Le Projet d’établissement acte la fin des « hôpitaux en miroirs », la spécialisation et la complémentarité des sites, le regroupement des spécialités médicales en Pôles et la participation à l’activité de la future clinique universitaire de cancérologie à Langlade.
    Ces projets se concrétiseront grâce au plan de relance de l’investissement (hôpital 2007) et le plan cancer.
  • 2006 :
    • Ouverture de l’Institut Fédératif de Biologie de Purpan regroupant de nombreux laboratoires du CHU (Janvier 2006)
    • Lancement de la construction du nouveau SAMU et de l’hélistation à Purpan : 10, 8 Millions euros
    • Lancement de la réflexion sur la reconversion du site de La Grave
    • Ouverture du Centre régional de radio-chirurgie stéréotaxique dédié aux neurosciences à Rangueil (Avril 2006)
    • Ouverture de l’Unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI) (11 décembre 2006)
  • 2007
    • Acte de naissance de l’Institut Universitaire du Cancer : les membres fondateurs de l’institut universitaire du cancer, dont le CHU de Toulouse ont signé le 16 février 2007 la charte d’engagement du groupement de coopération sanitaire.
    • Création du premier Gérontopôle français à Toulouse - Equipe du Pr Bruno Vellas responsable du Pôle Gériatrie du CHU (12 avril 2007).
    • Démarrage des grands chantiers du CHU de Toulouse :
      • Construction de la clinique Pierre-Paul Riquet à Purpan (600 lits et places, 1 plateau technique pluridisciplinaire) : 302 Millions d’euros
      • Démarrage des travaux de la ligne E du Tramway sur le site de Purpan
      • Construction du bâtiment de Long séjour à Ancely (180 lits de Long et Moyen séjour)
        15 Millions d’euros
      • Construction du BOH3 (plateau technique) à Rangueil : 62,7 Millions d’euros
      • Choix de l’équipe de conception de la clinique Universitaire du cancer à Langlade : 312 lits et places, 300 millions d’euros
Retour en haut de page

Les grandes avancées médicales

Publié le 22/01/2008 à 09h49 (mis à jour le 25/06/2015 à 13h36)

  • 1958 :
    • Inauguration officielle du rein artificiel - Pr Mériel, Pr Suc - Médecine Nord-Purpan (18 janvier 1958).
    • Première opération à cœur ouvert réalisée à Toulouse sur une jeune fille de 8 ans - Pr A Enjalbert, Pr H. Eschapasse, Dr J. Rieunau (3 février 1958).
  • 1963 : Première implantation de stimulateur cardiaque en chirurgie cardio-vasculaire
  • 1964 : Première nationale, deuxième mondiale : transfusion fœtale in utero dans le cadre d’une incompatibilité foeto-maternelle - Dr Baux, Dr R. Biermé, Dr S. Alié-Daram, Hôpital de la Grave (Novembre 1964).
  • 1968 : Première sortie officielle du SAMU au cours des manifestations du mois de mai.
  • 1969 : Première greffe rénale à Toulouse chez l’adulte - Chirurgiens : Pr. Escat, Pr. Gouzi, néphrologues : Pr Suc, Dr Ton That , Dr Durand (17 septembre 1969).
  • 1979 : Première angioplastie coronarienne - Pr Marco, Pr Fournial.
  • 1983 : Première mondiale : désobstruction des artères coronaires à l’aide d’un faisceau laser par les Dr G Fournial, D. Choy et J. Marco (service de Chirurgie cardio-thoracique – Pr. Eschapasse. Hôpital Purpan) (14 septembre 1983).
  • 1984 : Première greffe de moelle osseuse à Toulouse en février 1984. Le centre de greffe de moelle Jacques Monnier sera inauguré le 16 mai 1988.
  • 1985 : Première transplantation hépatique à Toulouse chez l’adulte : Pr Fourtanier, service de chirurgie digestive, Rangueil (18 mars 1985).
  • 1986 :
    • Premier malade traité à Toulouse par électrofulguration endocavitaire (troubles du rythme ventriculaire rebelles) - Service Pr. Bernadet (3 février 1986).
    • Première mondiale au CHU de Toulouse : le premier stent endocoronaire chez l’homme est mis en place par le Pr. Jacques Puel en étroite collaboration avec le Pr Fr. Joffre, initiateur du projet et le Pr H. Rousseau (28 mars 1986).
    • Première greffe cardiaque réalisée à Toulouse - Pr. Cérène et Pr. Fournial, service de Chirurgie cardio-vasculaire de l’Hôpital de Rangueil (31 mars 1986).
    • Première mondiale : greffe d’une diaphyse fémorale par les docteurs J. Puget et Ph. Chiron de l’équipe du Pr Uthéza, Traumatologie Rangueil (1er mai 1986).
  • 1987 : Première transplantation hépatique à Toulouse chez l’enfant : Pr. S. Juskiewenski, Pr. Ph. Vaysse, Dr Boissou, coordination infirmière Mme Marchetti (Janvier 1987).
  • 1989 : Première greffe coeur-poumon - Pr. Fournial- Dr Roux(juin 1989).
  • 1990 : Première transplantation uni-pulmonaire - Equipe médico-chirurgicale des Pr. Dahan et Fournial (18-19 mai 1990).
  • 2001 : Les équipes soignantes du CHU vont se montrer exemplaires dans la prise en charge de près de 2000 blessés et victimes de traumatismes psychologiques, suite à la catastrophe d’AZF.
  • 2007 : Un transplanté rénal vivant atteint d’une microangiopathie thrombotique devient donneur de rein - Pr Rischman Dr Kamar et coll. (23 septembre 2007). Première greffe domino dans cette pathologie.
Retour en haut de page

Les équipements innovants au CHU

Publié le 22/01/2008 à 11h21 (mis à jour le 12/06/2012 à 18h08)

  • 1976 : Installation dans le service de neuroradiologie de Purpan, d’un des tous premiers scanners crânien en France
  • 1980 : Ouverture du caisson hyperbare à Purpan
  • 1981 : Installation dans le service de radiologie de Rangueil du premier scanner corps entier
  • 1982 : Installation de l’angiographie numérique en août en collaboration avec l’unité INSERM U230
  • 1986 : Installation de l’IRM type Magniscan 5000-GCR, deuxième appareil de France (Pr Manelfe)
  • 1994 : Inauguration de la nouvelle IRM à « haut champ » de 105 Testa (Siemens Vision), quatrième du genre à être installée dans le monde (Janvier 1994).
  • 2000 : Acquisition d’un TEP scan (tomographie par émission de positrons) (Pr F. Chollet).
  • 2003 : Mise en service de l’échographie cardiaque 3D, à l’Hôpital des Enfants, site pilote français et européen (Dr Accar et Dulac) (27 janvier 2003).
  • 2006 : le CHU s’équipe d’un Ablatherm® en partenariat avec les CHU de Limoges et Bordeaux.
  • 2009 : le CHU de Toulouse s’équipe du robot chirurgical da Vinci SI®
Retour en haut de page