Principaux axes de recherche

Nous présentons ici les principaux programmes de recherche en cours s’inscrivant dans les trois missions du gérontopôle.

Accès au diagnostic, à l’innovation thérapeutique et à la recherche clinique pour les personnes âgées fragiles

Publié le 18/10/2007 à 10h35 (mis à jour le 18/10/2007 à 10h42)

Deux thématiques sont ici particulièrement ciblées : la maladie d’Alzheimer et la fonte musculaire observée avec l’avance en âge, également appelée la sarcopénie.

En effet, nous assistons actuellement à un grand développement des thérapeutiques dans la maladie d’Alzheimer avec plus d’une dizaine de nouvelles molécules en développement à visée anti-amyloïde, c’est à dire qui ont pour rôle de modifier l’évolution de la maladie d’Alzheimer.

Le Gérontopôle participe activement à ces essais thérapeutiques :

  • il coordonne, entre autres, l’étude européenne de phase III avec « Alzheimed » qui est un anti-amyloïde développé par une société de biotechnologie québécoise.
  • il participe aux essais d’immunothérapie, qu’elle soit passive (injection d’anticorps) ou directe (production d’anticorps),
  • il participe également à la recherche de bio-marqueurs de la maladie (projets financés par la Commission Européenne : Innomed-AddneuroMed, E-ADNI, ENIR ) et la mise en place de biobanques (collaborations avec des partenaires industriels).

D’autre part, le Gérontopôle s’implique dans l’étude des modes d’intervention médicamenteuse ou environnementale visant à lutter contre la sarcopénie et responsable de fragilité, et dans la recherche de biomarqueurs de la fragilité.

Retour en haut de page

Promotion de la santé des seniors et prévention du vieillissement pathologique

Publié le 18/10/2007 à 10h41 (mis à jour le 18/10/2007 à 10h41)

En effet, au cours de ces 20 dernières années, nous avons assisté à une amélioration considérable de la prévention et de la prise en charge des maladies cardiovasculaires, avec le traitement de l’hypertension artérielle, de l’hypercholestérolémie, et du diabète. Des progrès comparables devraient être observés durant les 20 prochaines années dans la prévention et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

L’intérêt pour la prévention primaire dans la maladie d’Alzheimer s’est développé dès que l’on a commencé à identifier des facteurs de risque modifiables. L’efficacité de la correction de tels facteurs ne peut cependant être démontrée qu’au travers d’études interventionnelles randomisées de grande envergure. Nous coordonnons actuellement l’étude GuidAge , étude multicentrique, randomisée en double aveugle contre placebo, sur 2 800 personnes âgées présentant une plainte mnésique spontanée ayant motivé une consultation chez leur médecin traitant. Ces sujets sont suivis pendant 5 ans et reçoivent, soit de fortes doses de Ginko Biloba (240 mg d’EgB 561) soit un placebo. Les résultats de cette étude sont attendus dans deux ans (collaboration avec Beaufour-Ipsen).

Nous mettons par ailleurs en place une étude multicentrique multidomaine de grande envergure dans la prévention du déclin cognitif et de la maladie d’Alzheimer (étude MAPT : Multidomain Alzheimer Prévention Trail). Cette étude aura pour objectif d’évaluer l’efficacité d’une supplémentation isolée en acides gras omega-3, d’une intervention « multidomaine » (nutrition, exercice physique, activités cognitives et sociales, consultations de prévention en mémoire er santé), ou de leur association sur l’évolution des fonctions cognitives chez des personnes âgées fragiles de 70 ans et plus. Les sujets inclus seront randomisés en 4 groupes et suivis durant 3 ans. Les inclusions devraient démarrer au cours du premier trimestre de l’année 2008.

D’autre part, le Gérontopôle coordonne l’Observatoire National de la Recherche sur la Maladie d’Alzheimer (ONRA) , qui a été mis en place dans le cadre du Plan Alzheimer 2004-2007. L’objectif général de cet observatoire est de fournir des informations synthétisées, analysées et actualisées, validées par un comité scientifique multidisciplinaire, dans le domaine de la recherche Française publique et privée sur la maladie d’Alzheimer. Cet observatoire concerne la recherche biomédicale et la recherche en sciences humaines et sociales. Ces informations seront utiles pour les décideurs, les chercheurs, les soignants et les financeurs.

Retour en haut de page

L’optimisation de la prise en charge des personnes âgées dépendantes

Publié le 18/10/2007 à 11h16

Le Gérontopôle va en particulier mettre en place un observatoire dans les EHPAD afin de mieux connaître les problèmes de santé dans ces établissements et de servir de support au développement de la recherche clinique. La finalité de ce travail est de créer un réseau d’établissements de recherche clinique en Midi-Pyrénées puis sur le territoire national.
La filière gériatrique actuellement existante va par ailleurs s’enrichir d’une unité mobile de suivi des démences sévères qui pourra intervenir au domicile ou en institution.
Enfin, le Gérontopôle va mettre en place une étude exploratoire dans l’agglomération toulousaine concernant le repérage de la maladie d’Alzheimer par les médecins généralistes.

Retour en haut de page