Pour la plaisance professionnelle et le yachting

Pour les navires à usage collectifs dits « NUC » et le Yachting, les conditions de prise en charge de passagers nécessitent des dispositions de sécurité et de santé spécifiques différents de la plaisance classique inhérent à la présence à bord de passagers non ou peu marins.

Urgence médicale à bord

Publié le 27/01/2009 à 15h11 (mis à jour le 20/11/2012 à 17h25)

CCMM : « Le SAMU de la mer »

  • En cas de plaie, de fracture, de malaise, de douleur thoracique ou de toute urgence, Le CCMM assure une réponse permanente 24h/24h comme le fait le SAMU à terre.
  • L’appel au CROSS par radio (VHF / MF) ou phonie pour motif médical sera transmis en conférence à 3 au CCMM. 
  • Nous contacter

Déroulement de la Téléconsultation

  • Pour faciliter la consultation, il est nécessaire de faire une première évaluation. Vos compétences secouristes, ainsi que la formation médicale que vous avez reçue, vous permettent de réaliser ce premier bilan (conscience, respiration, circulation et prise du pouls et de la fréquence respiratoire, voire mesure de la pression artérielle, de la température). Vous pouvez vous aider de la Fiche d’observation médicale [PDF - 188.1 ko] pour faire cette évaluation.
  • Pour faciliter la prescription par le médecin CCMM, il faut vous munir du registre des médicaments présents à bord.

Le déclenchement des effecteurs

Lorsqu’une évacuation ou l’accueil à quai d’un blessé ou d’un malade est nécessaire, les moyens sont déclenchés par le CROSS sur avis médical du médecin du CCMM en collaboration avec le Samu de Coordination Médicale Maritime (SCMM).

En attendant les secours

Les délais d’intervention des moyens de secours sont souvent plus longs en mer qu’à terre. Le médecin CCMM, vous prescrit des soins en attendant les secours :

  • Réalisation des gestes de premiers secours.
  • Soins simples (désinfection et les pansements de plaies).
  • Traitements médicamenteux : antalgiques antibiotiques notamment.
  • Conditionnement du patient en vue de faciliter son évacuation ou son débarquement : immobilisations, installation dans une civière.
Retour en haut de page

La consultation médicale non urgente

Publié le 27/01/2009 à 15h11 (mis à jour le 04/02/2009 à 15h00)

  • Vous pouvez contacter le CCMM pour la prise en charge de symptômes qui seraient du ressort d’une consultation de médecine générale. L’appel au médecin du CCMM doit éviter que ces « petites maladies » ne s’aggravent ou se compliquent.
  • Nous contacter
  • Le médecin CCMM répond à ces consultations de médecine générale du lundi au Vendredi de 8h00 à 18h00 et le Samedi matin de 8h00 à 13h00 (heure Française).
  • Vous pouvez nous contacter par mail sur la messagerie CCMM. Pour des raisons de confidentialité le mail ne doit pas permettre d’identifier le patient. Ce moyen (non veillé, non confidentiel) ne peut être qu’un complément d’une consultation par phonie.
Retour en haut de page

Dotations de plaisance spécifiques

Publié le 27/01/2009 à 15h11 (mis à jour le 20/11/2012 à 17h58)

La pharmacie de bord doit correspondre à la dotation réglementaire définie par les textes concernant la sécurité des navires de plaisance :

Ces textes font référence à la division 217 [PDF - 363.3 ko]  :

  • pour une navigation à moins de 6 miles et moins de 24h en mer : Dotation C
  • pour une navigation de plus de 24 h à moins de 100 miles ou 8h du port le plus proche : dotation B (quantité pour 5 marins)
  • pour une navigation toutes zones : dotation A (quantité pour 25 marins)

Si vous êtes amenés à modifier votre pharmacie de bord nous vous proposons de nous l’adresser sur la messagerie du secrétariat du ccmm. De même, les fiches médicales individuelles remplies par les membres d’équipages peuvent être adressées à cette même adresse et référencées pour nous dans un dossier spécifique au navire. Cette procédure permet de personnaliser la réponse en cas de nécessité de consultation au cours de la navigation.

Word Fiche médicale individuelle [52.5 ko]

Retour en haut de page