Présentation du Centre de Référence

Les Centres de Références des Infections Ostéo-Articulaires (CIOA) se composent en 2017 de 24 structures labellisées en 2 niveaux : centres de référence ou centres correspondants cf. Ministère de la santé.

Il existe au moins un centre de référence au sein de chaque Inter-Région définie pour les schémas interrégionaux d’organisation sanitaire (SIOS). Ils assurent un maillage de l’ensemble du territoire français métropolitain. Où que vous habitiez, il existe à proximité de chez vous une structure qui peut vous prendre en charge ou prendre en charge vos patients.
Pour l’Inter-Région Sud-Ouest (Nouvelle Aquitaine et Occitanie) c’est le Centre de Référence des Infections Ostéo-Articulaires Complexes du Grand Sud-Ouest (CRIOAC-GSO) qui a été créé.

Objectifs du Centre de Référence

Publié le 11/10/2013 à 11h52 (mis à jour le 19/09/2017 à 13h04)

Il s’agit d’améliorer la qualité de la prise en charge des infections ostéo-articulaires par le regroupement des compétences des différentes spécialités concernées au sein d’un centre de référence.
La qualité repose essentiellement sur une organisation comprenant :

  • Un accès rapide au diagnostic et aux soins les plus appropriés. Ceci repose sur la coordination des principales disciplines :
    • Chirurgie orthopédique,
    • Maladies infectieuses avec un infectiologue,
    • Microbiologie spécialisée,
    • Anesthésie-réanimation,
    • Imagerie, médecine nucléaire et radiologie.
  • Un diagnostic microbiologique : C’est l’élément primordial d’une bonne prise en charge thérapeutique. Ceci nécessite la mise en œuvre de techniques validées tant pour la réalisation des prélèvements que pour les techniques de cultures et d’identification par le laboratoire de microbiologie.
  • Une stratégie de traitement définie sur la base d’un avis pluridisciplinaire et des référentiels validés et régulièrement actualisés,
  • Une prise en charge globale et continue jusqu’au domicile,
  • La mise en œuvre de traitements spécifiques de qualité dans les meilleurs délais, en particulier chirurgical et anti-infectieux.

Les dossiers des patients atteints d’infection ostéo-articulaire complexe ou non complexe sont discutés au cours de réunion de concertation pluri-disciplinaire (RCP). Les RCP du CHU de Toulouse ont lieu de manière hebdomadaire, tous les mercredis à 17h dans le service de chirurgie orthopédique du CHU Purpan.

Retour en haut de page

Composition du CRIOAC-GSO

Publié le 04/12/2009 à 15h39 (mis à jour le 20/09/2017 à 17h30)

Le Centre de Référence des Infections Ostéo-Articulaires du Grand Sud-Ouest (CRIOAC-GSO) a en charge l’Inter-Région Nouvelle-Aquitaine – Occitanie.
Il est joignable via :
  • Le numéro d’appel unique inter-régional du CRIOAC-GSO (05-57-82-20-00, 24h/24) qui vous permettra de vous orienter vers la structure la plus adaptée et la plus proche,
  • Le CRIOAC de Toulouse est aussi joignable au 05-61-32-41-88 ou 05-61-77-56-36 du lundi au vendredi, de 09h00 à 17h00.

Le dispositif national est constitué de deux catégories de centres de référence labellisés :

  1. Les centres de référence coordonnateurs qui, outre une mission de prise en charge de patients, doivent constituer une filière de prise en charge et animer un réseau d’établissements MCO et d’aval (SSR, HAD), informer les usagers et les professionnels de santé sur les IOA, leur traitement et sur le dispositif existant. Ils contribuent à la recherche et à l’enseignement relatif à la prise en charge des IOA.
  2. Les centres de référence correspondants (en général deux par centre de référence coordonnateur) ont pour mission de soutenir spécifiquement leur centre coordonnateur de rattachement pour ce qui est des prises en charge de recours des IOA.
Centres associés au CHU de Toulouse pour l’inter-région Grand Sud-Ouest
CHU BordeauxCHU Limoges
Groupe Hospitalier Pellegrin Hôpital Dupuytren
Région : Aquitaine Région : Limousin
Centre Coordonnateur Centre correspondant
Responsables Médicaux Responsables Médicaux
Dr F.A. Dauchy (coordonnateur, infectiologue),
Pr Véronique Dubois (microbiologiste),
Pr Thierry Fabre (chirurgien orthopédiste),
Pr Michel Dupon (infectiologue)
Dr Fabrice Fiorenza (coordonnateur, orthopédiste),
Pr Christian Mabit (orthopédiste),
Pr Christian Martin (bactériologiste),
Dr Hélène Durox (infectiologue)
Retour en haut de page

Missions et rôles du Centre de Référence

Publié le 04/12/2009 à 16h02 (mis à jour le 20/09/2017 à 17h33)

Le dispositif national des centres de référence pour la prise en charge des IOA complexes, créé en 2008 sur avis du CTINILS (Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins) a pour objet :

  • d’organiser de façon homogène sur le territoire national la prise en charge pluridisciplinaire des IOA, notamment des plus complexes (activité de recours),
  • de contribuer à leur prévention dans un contexte d’augmentation du nombre de prothèses orthopédiques posées et des comorbidités liées au vieillissement de la population.
    • Instruction DGOS/PF2/2010/466 du 27 décembre 2010 relative au dispositif de prise en charge des IOA complexes,
    • Lettre DGOS/PF2/2016/355 du 29 novembre 2016 relative au renouvellement des structures labellisées pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes.

Coordination, animation et information

Les Centres de Référence ont pour mission de coordonner les soins autour des patients atteints d’une infection ostéo-articulaire complexe. Tout patient atteint d’une telle affection doit voir son dossier présenté en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), ce qui constitue la base du fonctionnement des Centres de Référence. C’est au travers de ces RCP que seront discutés les éléments du diagnostic clinique et microbiologique du dossier, que la complexité de l’infection sera validée et que la stratégie médico-chirurgicale la plus pertinente à mettre en œuvre sera proposée. Les décisions prises en RCP font l’objet d’une communication et d’une information auprès des patients et de leurs médecins traitants.

Expertise

Les Centres de Référence ainsi que leurs Centres Correspondants sont des centres spécialisés dans la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes ou non complexes. Ils disposent, au travers des structures de soins qui les abritent de tous les moyens diagnostiques et thérapeutiques, médicaux ou chirurgicaux, nécessaires à la prise en charge de ces affections graves. Ils constituent ainsi des centres de recours pour tous les établissements de santé (public ou privé) et de manière plus générale pour tous les médecins (médecins traitants généralistes ou spécialistes) de leur Inter-Région.
Les CRIOA Coordonnateurs proposent à leurs centres correspondants des seconds avis en RCP pour les situations les plus délicates. Ils contribuent à l’élaboration et l’actualisation des protocoles et de référentiels partagés avec leurs CRIOA Correspondants voire si possible au niveau national.

Evaluation et Recherche

Les Centres de Référence Coordonnateurs ainsi que leurs Centres Correspondants sont engagés dans l’Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) et la Recherche. En effet, ces deux activités sont indispensables au progrès de notre médecine et aux soins que nous apportons aux patients. L’évaluation des pratiques fait également partie intégrante de la politique de qualité de toute structure de soins.
Les CRIOA participent à des essais cliniques. La base de données des RCP a vocation à être utilisée pour la production de tels essais cliniques et études, grâce à l’impulsion d’un comité scientifique où tous les CRIOA Coordonnateurs sont représentés.

Enseignement et Formation

Les intervenants des Centres de Référence et des Centres Correspondants sont engagés dans l’Enseignement et la Formation. Cela concerne tous les acteurs prenant part à la prise en charge des patients : étudiants en médecine tout au long de leur cursus, internes de médecine générale ou de spécialité, médecins généralistes dans le cadre du développement personnel continu, personnels paramédicaux… Des manifestations scientifiques régionales, inter-régionales et nationales sont organisées régulièrement et rentrent dans le cadre de la formation médicale continue.  

Retour en haut de page