Qu’est-ce que la douleur ?

La douleur est définie par l’Association Internationale pour l’Etude de la Douleur (IASP) comme « une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire réel ou virtuel, ou décrite en termes d’un tel dommage ».

Il est désormais acquis pour tous que la douleur existe très tôt chez les enfants (dès la 25e semaine de gestation in utéro). Tous les enfants y compris les prématurés sont susceptibles de la ressentir. Le mode d’expression de la douleur dépendra de l’âge de l’enfant, de son niveau de développement cognitif et du mécanisme de la douleur.
Devant toute douleur, on cherchera en premier à comprendre le mécanisme principal qui engendre la douleur afin de le traiter de façon optimal. Le plus souvent, les mécanismes qui engendrent la douleur sont multiples et intriqués et le traitement devra associer différents types de prise en charge. Dans le cadre des douleurs chroniques ou qui se répètent, il sera toujours nécessaire d’évaluer et de prendre en compte le retentissement de la douleur pour l’enfant ainsi que pour sa famille.

Sur le plan neuro-physiologique, on distingue 3 grands types de douleur :