Recommandations générales aux voyageurs

Avant le départ

Publié le 13/07/2004 à 12h28 (mis à jour le 29/09/2016 à 11h21)

  1. Demander à votre médecin traitant d’attester, sur les autres pages du Carnet International de Vaccinations, les vaccins pratiqués en plus de celui contre la fièvre jaune (le carnet est fourni par les Centres de Vaccinations).
  2. Consulter votre dentiste (une carie est toujours gênante en voyage).
  3. Souscrire une assurance rapatriement sanitaire.
  4. Préparer votre pharmacie de voyage avec l’aide de votre médecin.
  5. Tenir compte du décalage horaire à l’arrivée, notamment en cas de traitement continu (contraceptifs, anticoagulants, insuline...) afin d’éviter les risques de surdosage.
  6. Emporter des vêtements chauds (séjours en altitude, escales en pays froids,...) et des vêtements adaptés aux fortes chaleurs (amples, couvrants et légers). Se munir d’un chapeau (protection solaire).
Retour en haut de page

Lors de votre séjour

Publié le 13/07/2004 à 12h28 (mis à jour le 16/10/2013 à 17h01)

  1. Consommer viandes, poissons, crustacés suffisamment cuits.
  2. Éviter les légumes crus et les fruits sans enveloppe et peler les autres fruits et légumes avant de les consommer.
  3. Boire au moins 2 litres d’eau par jour. En dehors des très grandes villes, seule une eau du commerce encapsulée ou stérilisée par vos soins (bouillie à 100° pendant 1 minute, ou additionnée d’un comprimé de DCCNA) est propre à la consommation et au brossage des dents. Ne consommer ni glaçon, ni glace.
  4. S’adapter très progressivement au soleil ou s’en protéger par une garde robe appropriée et une exposition solaire modérée.
  5. Ne pas marcher les pieds nus sur les sols boueux ou humides car nombre de parasites pénètrent dans l’organisme par cette voie.Pour les mêmes raisons, des précautions identiques doivent être prises sur certaines plages tropicales.
  6. Ne pas se baigner en eau douce, chaude et stagnante (dans certains pays, risque de contamination par des parasites pénétrant par la peau)
  7. Éviter de se baigner seul en eau de mer (personne ne pourra vous secourir en cas d’accident) et ne pas se baigner si la mer est dangereuse (les noyades sont encore trop fréquentes)
  8. S’adapter progressivement à l’altitude. Au-dessus de 2 500 m, ne pas monter trop vite, trop haut, (ne pas dépasser 400 m de dénivelé par jour).
  9. Une hygiène corporelle simple (douche bi-quotidienne, serviettes et vêtements propres et secs) protégera efficacement des maladies cutanées.
  10. Se laver les mains avant et après chaque repas et en sortant des toilettes (les mains sales transmettent les maladies).
  11. Ne pas caresser les chiens (une caresse peut transmettre des parasites, et si l’animal vous mord, ce peut être la rage).
  12. Prendre garde aux animaux venimeux (regarder où l’on marche et où l’on s’asseoit, faire du bruit en marchant...).
  13. Éviter les piqûres de moustiques au cours des ballades nocturnes (appliquer une crème antimoustique), passer la nuit sous une moustiquaire ou à l’abri des moustiques (répulsifs chimiques,électriques).
  14. Toutes les maladies sexuellement transmissibles, dont le SIDA, peuvent être évitées grâce aux préservatifs.
  15. Le refus de toute injection ou transfusion sanguine non urgente permettra de se prémunir contre les maladies infectieuses transmissibles par cette voie, comme certaines hépatites virales ou le SIDA.
Retour en haut de page

A votre retour

Publié le 13/07/2004 à 12h28 (mis à jour le 16/11/2006 à 16h16)

N’oubliez pas que votre prophylaxie anti-paludéenne doit être poursuivie.
Consulter votre médecin traitant devant l’un ou plusieurs symptômes suivants : diarrhée, fièvre, fatigue anormale, maladie cutanée ou| |vénérienne, amaigrissement sans reprise de poids etc...
et cela, quel que soit le délai entre ces signes et votre retour.

Retour en haut de page

Autres liens utiles

Publié le 16/11/2006 à 16h27 (mis à jour le 29/09/2016 à 11h26)

Retour en haut de page