Cancer de la prostate : le CHU de Toulouse s’engage dans la course « Les Bacchantes »

Publié le 05/11/2015 à 14h24 (mis à jour le 06/11/2015 à 18h36)

ATTENTION, cet article est une archive qui n'est plus visible sur le site Internet du CHU de Toulouse depuis le 11/11/2015.

Le 11 novembre 2015 sera donné le départ de la course Les Bacchantes à Toulouse. Cet évènement sportif a démarré il y a quatre ans à Paris. Pour la première fois, deux départs le même jour auront lieu cette année dans deux villes différentes : Paris et Toulouse.

Une course pour lutter contre le cancer de la prostate

L’objet de cette course, pas sérieuse, pour une cause sérieuse est de récolter des fonds pour soutenir la recherche au profit de la lutte contre le cancer de la prostate.

Le président de l’association les « Bacchantes Toulouse », le Dr Bernard Benayou, médecin généraliste et coureur, a sollicité les partenaires institutionnels de la prise en charge du cancer de la prostate qui ont répondu présents. Le CHU de Toulouse et la Mairie de Toulouse sont des acteurs importants de ce projet, comme la société de transport Jimenez qui est impliquée depuis longtemps sur des projets d’aide à la recherche médicale et caritatifs dans la région.

Grâce aux fonds collectés la course va pouvoir se tenir, et pour chaque inscription effectuée sur le site internet de l’association, 10 euros seront destinés à un acteur local de la recherche contre le cancer de la prostate.

À Toulouse, le départ sera donné des jardins du square Charles de Gaulle au Capitole, sur un parcours de 8 km ouvert aux filles et aux garçons, et l’équipe des bénévoles des Bacchantes vous invite à participer à une course pas comme les autres.

L’originalité de la course est le port de la moustache obligatoire (naturelle, collée ou dessinée) qui fait référence aux poilus de la grande guerre (montant à l’assaut avec les bacchantes fièrement arborées), le mouvement international Movember dans lequel les hommes se doivent de porter la moustache durant le mois de novembre pour sensibiliser l’opinion sur le cancer de la prostate mais également l’affichage d’un attribut masculin souvent inhiber par les traitements de cette maladie.

Ainsi en portant la moustache, chaque coureur(se) participe à cette grande aventure médicale.

Le CHU de Toulouse court et ... explique la maladie

Autour du Dr Igor Latorzeff, oncologue-radiothérapeute au centre de radiochirurgie de l’hôpital Rangueil et à la Clinique Pasteur, spécialisé dans le soin et la recherche clinique sur le cancer de la prostate, une table ronde sera organisée après la course, avec le soutien du réseau local de cancérologie ONCOMIP représenté par le Dr Éric Bauvin.

Les professeurs Michel Soulié et Xavier Gamé, urologues au CHU de Toulouse, le Dr Loïc Mourey oncologue sur l’Oncopôle, le Dr Julien Guillotreau, urologue, et le Dr Éric Bruguière, radiologue à la Clinique Pasteur expliqueront la prise en charge de cette pathologie à l’issue de la course.

Des professionnels du CHU de Toulouse, et notamment du département d’urologie, andrologie et transplantation rénale, enfileront également leurs baskets et participeront au Challenge Entreprises des Bacchantes.

L’association les Bacchantes compte sur vous tous pour grossir les rangs des coureurs, augmenter la collecte, et combattre la tumeur dans la bonne humeur !

Plus d’informations sur cet événement dans le communiqué de presse de l'association «Les Bacchantes» [PDF - 95 ko] .