D.I.U. - Gynécologie de l’enfance et de l’adolescence (2013-2014)

Publié le 12/09/2013 à 15h48 (mis à jour le 12/09/2013 à 15h51)

ATTENTION, cet article est une archive qui n'est plus visible sur le site Internet du CHU de Toulouse depuis le 20/12/2013.

Ce DIU est ouvert aux médecins qui sont amenés à prendre en charge des enfants et des adolescents sur le plan gynécologique.

Objectifs de la formation
Le but de ce DIU est l’acquisition des connaissances pratiques et théoriques permettant la pratique en milieu hospitalier ou libéral, de la gynécologie de l’enfant et de l’adolescente fondée sur des bases cliniques, génétiques, physiopathologiques et thérapeutiques solides.

Organisation de l’enseignement
L’enseignement se déroule sur un an et comprend : 30 heures de formation théoriques (2 séminaires de 3 jours organisés successivement par chacune des 4 universités fondatrices) et 30 Demi-journées de formation pratique dans des services validant dont la liste (plus de 20 villes en France) a été établie par le conseil scientifique.

Un maître de stage par ville désigné par le conseil scientifique est responsable de l’étudiant et dirige sa formation avec les autres intervenants locaux. Un carnet de stage est remis aux étudiants et comporte une liste d’objectifs précis concernant la formation en gynécologie de l’enfant et de l’adolescente et en endocrinologie.

Conditions d’inscription
Sont habilités à poser leur candidature auprès de l’une des 6 Universités (Montpellier, Toulouse, Lille, Paris V, Paris VI, Nice, Limoges) :

  • Les Internes ou CCA de Pédiatrie, Gynécologie, Endocrinologie, Chirurgie Pédiatrique
  • Les Docteurs en Médecine, Pédiatres, Chirurgiens Pédiatres, Endocrinologues, Gynécologues, Généralistes titulaires du
    diplôme français d’état ou celui d’un pays de la CEE
  • Les étudiants étrangers inscrits à une A.F.S.A des filières concernées

Le dossier de candidature comprend un CV et une lettre de motivation avec les perspectives de travail en gynécologie.
La date limite des inscriptions est fixée à début décembre 2013.

Les droits de scolarité varient selon l’université. Le nombre maximum d’inscriptions annuelles est fixé à 40 après sélection des candidats par le conseil scientifique.

PDF D.I.U. - Gynécologie de l’enfance et de l’adolescence (2013-2014) [16.3 ko]