De l’Hôpital Alexis Larrey à l’Hôpital Hippolyte-Larrey

Publié le 13/09/2004 à 12h03

  • A la fin de la guerre d’Algérie, il était apparu que les bâtiments du vieil hôpital Larrey du Quai Saint-Pierre étaient tout à fait inadaptés.
  • Dès 1962, les services des travaux du Génie avaient recherché puis trouvé un terrain.
  • En 1973, la décision est prise : l’Hôpital Larrey va déménager du Quai Saint-Pierre vers le coteau de Pouvourville afin de devenir le premier Hôpital régional militaire ultra-moderne.
  • En 1975 l’armée achetait un terrain de 12 hectares. En 1979, le Ministère de la Défense, maître d’ouvrage du projet, faisait le choix des maîtres d’œuvre : les architectes Jean Seach et Henri Santelli d’une part et de la S.E.D.I.M d’autre part. Le colonel Riche, chef de la D.T.G était le responsable du marché. L’exécution des travaux a été confiée à l’entreprise Biseuil de Toulouse.
  • En 1979, M. Seach proposait la construction d’un hôpital adapté à un programme militaire spécifique. Le chantier est ouvert en juillet 1982.