Les raisons d’un nouveau complexe hospitalier

Publié le 13/09/2004 à 11h45 (mis à jour le 25/06/2015 à 13h26)

L’Histoire de l’Hôpital de Rangueil commence en 1959. C’est à cette date que le Doyen Guy Lazorthes (1910-2014) soumet au Conseil de la Faculté de Médecine et à la Commission Administrative un rapport dans lequel la construction d’un nouvel hôpital et d’une nouvelle Faculté de médecine liés l’un à l’autre est présentée comme indispensable pour faire face à la progression croissante des besoins sanitaires et du nombre d’étudiants en médecine.
La structure de l’établissement en projet se conforme aux exigences de la réforme hospitalo-universitaire mise en application en 1961.
Elle satisfait aux règles fixées par l’ordonnance de 1958 : association de locaux à vocation hospitalière universitaire et de recherche dans un même ensemble architectural ; humanisation ; fusion des fonctions hospitalières et universitaires ; plein-temps du personnel médical ; intégration plus poussée des étudiants à l’hôpital.
Cette réalisation a permis de moderniser et d’agrandir de façon notable la capacité du Centre Hospitalier de Toulouse, en l’adaptant aux impératifs de la réforme hospitalière.