Parcours de soins

Publié le 30/09/2015 à 15h35 (mis à jour le 03/11/2016 à 16h05)

Le parcours de soins vous amenant de la première consultation à l’intervention chirurgicale dure environ 6 mois.

Votre premier rendez-vous a pour objectif de confirmer que vous êtes dans les indications d’une chirurgie de l’obésité, éliminer les contre-indications et répondre à vos questions restantes après la réunion d’information.

A l’issue de cette consultation, s’organisent votre prise en charge et votre bilan préopératoire.

Bilan préopératoire

Parmi ce qui n’est pas réalisé dans le service de nutrition, le bilan comporte : une évaluation cardiologique, pneumologique, un dépistage de syndrome d’apnées du sommeil, une endoscopie oeso-gastro-duodénale, un TOGD, une échographie hépatique, une consultation d’anesthésie, +/- une consultation auprès d’un hépatologue.

Prise en charge préopératoire

Elle s’effectue dans le service de nutrition comprenant notamment une hospitalisation de jour. Au cours de cette période, vous rencontrerez à plusieurs reprises un nutritionniste, un diététicien et un psychologue.

A l’issue de cette période, votre dossier est validé en commission (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire) et la réponse vous est envoyée par courrier vous signifiant de reprendre contact avec l’équipe de chirurgie pour finaliser l’organisation de votre intervention.

La date de la chirurgie est alors fixée après avoir revu votre chirurgien et l’équipe d’anesthésie.

Il est vivement conseillé d’arrêter de fumer en préopératoire, au minimum 6 à 8 semaines avant l’intervention et continuer cet arrêt après la chirurgie. Pour vous aider, vous pouvez vous rendre sur le site www.tabacinfoservice.fr ou appeler le 39 89.

De même, en fonction des cas, vous pourrez avoir à suivre un régime maigre 7 à 15 jours avant l’intervention.

N’oubliez pas de ramener votre CPAP ou BiPAP si vous êtes appareillé(e) pour un syndrome d’apnées du sommeil.

Vous êtes hospitalisé(e) la veille de la chirurgie (1er étage - Pavillon Dieulafoy - CHU Purpan). L’intervention, sous anesthésie générale, dure entre 45 minutes à 3 heures selon la procédure, suivie d’une période de 2h minimum en salle de réveil.

Prise en charge post-opératoire

La première nuit post-opératoire peut nécessiter une surveillance en secteur de soins intensifs en cas notamment de risque respiratoire significatif (syndrome d’apnées du sommeil, IMC > 50 kg/m²…). Sinon vous retournez dans votre chambre. Un drain abdominal peut parfois être mis en place pendant la chirurgie, retiré dans les jours suivant en fonction de son débit et aspect. De même, un système de drainage veineux (« massage ») des jambes par des bas (Compression Pneumatique Intermittente) est placé jusqu’à déambulation, souvent uniquement la première nuit.

Dès le soir de l’intervention, après passage du chirurgien, vous êtes autorisé à reprendre les boissons claires, pour votre confort. Le lendemain de l’intervention, vous pouvez prendre une douche, aller au fauteuil, marcher… La réalimentation est débutée progressivement.

La sortie est prévue entre le 2e et 3e jour post-opératoire. Vous recevrez de la diététicienne du service, en chambre, les consignes d’alimentation pour les premières semaines post-opératoires. Elle vous reverra au moment de la consultation chirurgicale de contrôle prévue à 1 mois. Les ordonnances d’antalgiques, anticoagulants, vitamines vous sont données à la sortie de même que l’arrêt de travail qui est habituellement d’un mois après la chirurgie.

Si les orifices de cœlioscopie sont fermés par des points de suture, ceux-ci seront retirés par une infirmière à domicile au 8ème jour post-opératoire. Sinon, en cas de points intra-dermiques, il n’y a pas de soin spécifique si ce n’est retirer les Steri-Strips au bout de 15 jours s’ils sont encore présents. Pendant 15 jours après la sortie du service, un traitement anticoagulant préventif est prescrit, fait à domicile par une infirmière. Pendant toute cette durée, les bas de contention devront être portés.

Au moindre problème (fièvre, ré ascension des douleurs, palpitations, malaises…), vous pourrez contacter le service pour une prise en charge adaptée (05-61-77-20-72, 05-61-77-23-77 ou 05-61-77-92-93).

Pendant le premier mois post-opératoire, vous reprenez vos activités d’une manière aussi normale que possible. Nous vous conseillons d’attendre 3 semaines avant de reprendre les activités physiques mettant en tension importante la sangle abdominale.

Prévoyez la présence d’une tierce personne pour au moins une semaine à la sortie de l’hôpital. Prévoyez également des alternatives pour faire vos courses puisque vous ne pourrez pas soulever de charges supérieures à 6 kg pendant les premières semaines post-opératoires. Si vous pensez avoir besoin d’aide pour le ménage et les repas, anticipez-le.

Après le premier mois post-opératoire, le suivi sera assuré conjointement par le service de nutrition et de chirurgie à 3 mois, 6 mois, 9 mois, 12 mois. Le rythme de surveillance varie ensuite en fonction de votre évolution.