Transparence et déontologie : une volonté portée par l’institution

Publié le 23/05/2017 à 09h33 (mis à jour le 03/07/2018 à 18h30)

Pr Jacques Lagarrigue, président de l’instance de prévention des conflits d’intérêts du CHU de Toulouse

La prévention des conflits d’intérêts est une démarche positive et ambitieuse, le CHU de Toulouse étant parmi les premiers CHU avec l’AP-HP à s’engager dans ce domaine. Elle est également difficile car comme l’a écrit Martin Hirsch : « Les conflits d’intérêts, quand on en parle en théorie, tout le monde s’en fiche, quand on rentre dans le concret, tout le monde se fâche ».

Il convient dès lors de se tenir aux objectifs et à la méthode utilisée en agissant sur la prévention et en veillant à ne pas faire figure de censeur ou de Tribunal. Ce sont les principes d’intégrité professionnelle et de probité qui doivent guider cette démarche.

Il est indispensable d’afficher « transparence, exemplarité et indépendance » pour conquérir la confiance de tous et acquérir une image positive, à l’extérieur et à l’intérieur du CHU.