Un établissement d’excellence, attractif au cœur d’une région dynamique

Publié le 15/10/2004 à 17h12 (mis à jour le 04/01/2017 à 10h54)

Au cœur de la région Occitanie Ouest et d’une agglomération au taux de croissance démographique soutenu, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse est la structure sanitaire de référence. Constitué de plusieurs sites répartis au nord et au sud de la ville, le CHU de Toulouse est le premier employeur de la région, accomplissant ses missions de soins, de prévention, d’enseignement et de recherche grâce à près de 3 000 médecins et 12 000 personnels hospitaliers (soit près de 15 000 personnes au service de la santé).

Il prend en charge environ 260 000 malades et 700 000 consultants chaque année, ce qui le situe au quatrième rang des hôpitaux français en terme d’activité. Seul CHU de la région Occitanie Ouest, les soins de recours représentent plus de 50 % de son activité, grâce à des plateaux techniques et des équipes de très grande qualité. Le CHU de Toulouse coordonne au niveau national ou est associé à 8 centres de références des maladies rares et 34 centres de compétences.

Dans le domaine des soins, le CHU de Toulouse se distingue, depuis 18 ans, en tête des palmarès réalisés par la presse nationale.

Le CHU de Toulouse est un acteur majeur de la cancérologie en Occitanie Ouest : le traitement du cancer représente environ 25 % de son activité. En 2014, il s’est associé avec ses partenaires publics et privés, en particulier l’Institut Claudius Regaud pour former l’Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) , nouveau modèle français d’organisation des soins, de la recherche et de l’enseignement en cancérologie. Ce maillage d’établissements publics et prives permet de renforcer la qualité des soins dans le réseau régional en faisant bénéficier la personne malade des meilleures compétences au plus près de son domicile.

L’expertise historique du CHU de Toulouse en télémédecine permet de construire l’hôpital de demain, au plus près du domicile grâce aux technologies innovantes (Diabsat, Osicat…), et en lien avec l’ensemble des partenaires de la santé et de l’industrie.

La mission de recherche et d’innovation du CHU fait partie intégrante à la fois de son activité quotidienne et de sa stratégie pour l’avenir. Elle est menée en collaboration étroite avec les facultés et les organismes de recherche que sont notamment l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Les équipes du CHU mènent également de nombreux projets avec les entreprises du médicament et du dispositif médical, les associations et les autres centres hospitaliers.

En ce qui concerne l’enseignement, le CHU de Toulouse est partenaire des facultés de médecine (Purpan et Rangueil), pharmacie et de chirurgie dentaire (composantes de l’Université Toulouse III-Paul Sabatier).
Le CHU de Toulouse concourt à l’enseignement universitaire et postuniversitaire des praticiens hospitaliers et non hospitaliers.
Ouvert en 2015, le Pôle régional d’enseignement et de formation aux métiers de la santé (PREFMS) est un campus regroupant les 10 écoles et instituts de formations aux métiers de la santé du CHU de Toulouse.

Sur le plan international, le CHU de Toulouse s’ouvre aux établissements de santé étrangers dans le cadre d’expertises, accords de jumelage, conventions de coopération ...