Une technique innovante et moins invasive pour traiter les anévrismes de l’arche aortique

Publié le 17/04/2013 à 09h55

ATTENTION, cet article est une archive qui n'est plus visible sur le site Internet du CHU de Toulouse depuis le 27/04/2013.

Le 20 mars 2013, un patient de 75 ans bénéficiait, grâce à une équipe médicale pluridisciplinaire, d’une première française réalisée au CHU de Toulouse : le traitement de l’anévrisme de l’arche aortique thoracique par voie endovasculaire et sans pontage, technique innovante et moins invasive qui autorise le lever rapide et la sortie du patient au terme d’une semaine.

Pour en savoir plus sur cette première médicale, consultez le communiqué de presse du CHU de Toulouse du 16 avril 2013.