Prise en charge de la rupture du ligament croisé antérieur du genou

La rupture du ligament croisé antérieur

Publié le 17/09/2018 à 15h46

Le ligament croisé antérieur (LCA), situé à l’intérieur de l’articulation du genou, empêche le tibia de partir en avant et stabilise le genou.

Une rupture du ligament croisé antérieur entraîne alors une laxité. En fonction de vos activités physiques, cette laxité peut se traduire par une instabilité, qui va être à l’origine de dérobements du genou. Ces dérobements ou « accidents d’instabilité » peuvent gêner vos activités quotidiennes (professionnelles et/ou sportives). A court et moyen terme, ces dérobements vont occasionner des lésions du cartilage, des ménisques et d’autres ligaments. A long terme, le risque principal est l’apparition d’arthrose.

Une rupture du ligament croisé antérieur ne cicatrise pas seule. Pour reconstituer ce ligament rompu, une intervention chirurgicale en ambulatoire peut vous être proposée : la ligamentoplastie du croisé antérieur. Ainsi, le but de cette ligamentoplastie du croisé antérieur est de retrouver une bonne stabilité articulaire, permettant la reprise des activités physiques dans de bonnes conditions, et évitant la dégradation du cartilage et des ménisques.

Retour en haut de page

Ligamentoplastie du croisé antérieur : l’intervention

Publié le 17/09/2018 à 15h46 (mis à jour le 17/09/2018 à 15h51)

L’intervention permet de remplacer le ligament croisé antérieur rompu par un nouveau ligament, reconstitué à partir d’un de vos tendons. Ce ou ces tendons sont prélevés sur la jambe du même côté que la ligamentoplastie. Les tendons utilisés peuvent être les tendons ischio-jambiers (tendon du demi-tendineux et/ou du droit interne (gracilis)), à la face interne du genou ou les tendons de l’appareil extenseur (tendon quadricipital ou rotulien, à la face antérieure de la cuisse) ou le fascia lata (surtout en cas de reprise de reconstruction).

L’intervention se fait sous arthroscopie : une caméra et des instruments sont introduits dans le genou par de petites incisions. D’éventuelles lésions des ménisques sont traitées dans le même temps. Conformément à l’anatomie du genou, des tunnels osseux sont creusés dans le fémur et le tibia, afin de recevoir la greffe tendineuse. Enfin, celle-ci est fixée à l’os, le plus souvent par des systèmes de vis résorbables ou d’appuis corticaux. Cette intervention dure environ 30 minutes.

Afin de tenir compte de la variabilité des individus et des lésions et ainsi de réaliser un traitement adapté et personnalisé, une échographie sera réalisée par votre chirurgien en pré opératoire immédiat. En cas de nécessité, un geste additionnel de renfort latéral sera réalisé. Celui-ci sera guidé par échographie pour être au plus près de votre anatomie.

En savoir plus sur ce geste additionnel

Consultez :

Retour en haut de page

La consultation d’anesthésie

Publié le 17/09/2018 à 15h46

Précédant de quelques jours votre ligamentoplastie du croisé antérieur du genou, la consultation d’anesthésie est obligatoire. Si elle n’est pas réalisée, vous ne pourrez pas être opéré(e). L’anesthésiste fera le point sur d’éventuels problèmes de santé, et décidera avec vous du type d’anesthésie utilisé pour l’opération.

Pensez à vous munir de votre carnet de santé.

Retour en haut de page

L’hospitalisation en ambulatoire

Publié le 17/09/2018 à 15h46 (mis à jour le 17/09/2018 à 15h48)

Le jour de l’intervention

Vous trouverez toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre séjour dans le document ci-dessous :
PDF Passeport ambulatoire de l’unité de chirurgie ambulatoire de l’hôpital Pierre-Paul Riquet [929.3 ko]

Vous pouvez également découvrir les lieux où vous serez hospitalisé·e· en regardant la vidéo ci-dessous :

Parcours patient lors d’une chirurgie du genou en ambulatoire

Après l’intervention

Sauf contre-indication de votre chirurgien, vous pourrez vous lever et marcher dès le jour de l’intervention en vous aidant des cannes anglaises. Le retour à domicile se fait le jour de l’intervention, sauf cas exceptionnel.

Retour en haut de page

Plus d’informations sur la reconstruction du ligament croisé antérieur

Publié le 17/09/2018 à 15h46 (mis à jour le 24/09/2018 à 17h28)

L’unité de chirurgie ambulatoire du département de chirurgie orthopédique et traumatologique a réalisé un livret d’informations pour les patients qui souhaitent bénéficier d’une reconstruction du ligament croisé antérieur du genou.

Vous retrouverez dans ce livret toutes les informations présentées ci-dessus ainsi que des informations complémentaires (les suites opératoires, le contrôle de la douleur, les règles hygiéno-diététiques, l’anesthésie locorégionale, les numéros utiles pour nous joindre, ...).

PDF Livret d’informations patients : la reconstruction du ligament croisé antérieur [714.4 ko]

Retour en haut de page