Un Passe sanitaire aux entrées du CHU est-il nécessaire pour les professionnels ?

Publié le 12/08/2021 à 16h13 (mis à jour le 17/08/2021 à 18h08)

Les professionnels sont soumis à l’obligation de présentation d’un Passe sanitaire à compter du 30 août pour accéder à l’établissement mais ils sont aussi contraints de respecter l’obligation vaccinale dès le 9 août ou bien de présenter un test négatif de dépistage de moins de 72 heures avant de prendre leur poste.

Il ne sera pas possible de réaliser les tests directement dans l’unité de soins.
Ils doivent être réalisés en amont de leur prise de poste et être renouvelés toutes les 72 heures. Cette information leur est rappelée par SMS.

Les professionnels peuvent se rendre dans le laboratoire de biologie de leur choix ou dans une pharmacie.

Les professionnels qui n’auraient pas de justificatifs correspondant à l’obligation vaccinale à présenter à leur arrivée au CHU, ne peuvent pas prendre son poste. Un centre de dépistage et de vaccination sans rendez-vous est déployé à Purpan et à Rangueil-Larrey. Il leur appartiendra de s’y rendre la veille ou au minimum 1 heure 30 avant leur prise de poste pour réaliser un auto-test sous supervision et ainsi disposer d’un Passe sanitaire valable pendant 72h. A cette occasion, le centre leur proposera également d’engager le schéma vaccinal en réalisant la première injection.

A compter du 15 septembre et jusqu’au 15 octobre 2021 inclus, les justificatifs attendus : soit de statut vaccinal attestant d’un schéma vaccinal complet, soit de rétablissement à la suite d’une contamination par la covid-19, soit de contre-indication à la vaccination peuvent toujours être adressés par C4U. En revanche, le résultat négatif de moins de 72 heures de dépistage COVID-19 PCR ou d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision doit être obligatoirement accompagné d’un justificatif de l’administration d’au moins une des doses d’un des schémas vaccinaux.

A compter du 16 octobre 2021, un agent n’ayant pas terminé son schéma vaccinal ou ne présentant pas d’attestation de contre-indication médicale à la vaccination ou un certificat de rétablissement pour sa durée de validité ne peut plus exercer son activité au sein du CHU de Toulouse et est suspendu.