Article 3 - Fonctionnement du comité

Publié le 11/09/2011 à 19h21 (mis à jour le 03/02/2012 à 10h26)

  • Le président du CLUD arrête la date des convocations et fixe l’ordre du jour des séances qui se tiennent au minimum trois fois par an.
  • En cas de partage, la voix du président est prépondérante.
  • Les membres du comité doivent participer aux réunions.
  • Une exclusion peut être effective si la personne a été absente non excusée à plus de 2 réunions.
  • A la demande du président ou de l’un des membres du bureau, le comité peut entendre toute personne compétente, appartenant ou non à l’établissement, sur les questions inscrites à l’ordre du jour.
  • Au nom du comité, le président ou l’un des membres mandatés par lui est habilité à recueillir les informations non nominatives relatives à la prise en charge de la douleur détenues par les praticiens des services cliniques et pharmaceutiques.
  • Le président propose les modalités de la coordination des actions entreprises dans le CHU pour lutter contre la douleur. Cette coordination est menée en concertation avec le directeur général et ses services. Le président peut demander aux structures de prise en charge de la douleur, à la direction des soins ou à la direction de la qualité et de la stratégie, les études, audits qu’il jugera nécessaires.
  • Chaque séance du comité fait l’objet d’un relevé de conclusions qui est adressé à chacun de ses membres et au Président de la CME.