Historique de la recherche en soins au CHU de Toulouse

Publié le 14/02/2019 à 12h03

Dès juin 1993, le projet de soins intègre le développement de la recherche en soins infirmiers dans la politique et la stratégie de la direction des soins du CHU de Toulouse.

En mai 1995, un premier plan de développement voit le jour. Fil conducteur d’une démarche évolutive et dynamique qui permet aux infirmières d’être sensibilisées à la recherche, ce plan de développement repose sur une organisation structurée (comités de coordination de la recherche en soins infirmiers) et des actions de formation (sensibilisation, initiation, analyse critique d’articles scientifiques et professionnels).

À partir de juin 2008, dans la continuité de son histoire, la direction des soins du CHU de Toulouse travaille, en étroite collaboration avec la direction de la recherche, à la promotion de la recherche en soins. Elles créent au sein des Hôpitaux de Toulouse un environnement favorable à l’émergence de l’enrichissement des soins par la recherche. Cet environnement propice a permis, dès 2010, à 10 équipes paramédicales d’être financées pour leur projet de recherche :

  • 4 au titre du programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP),
  • 2 au titre de l’appel à projets interrégional d’études pilotes de recherche en soins (APIRES),
  • 4 lors de l’appel d’offre interne ARI.

Les paramédicaux ont bénéficié d’autres financements (DRRC depuis 1999, puis Fondation de France depuis 2007) et obtenus de nombreux prix.

La coordination de la recherche en soins est confiée à un cadre supérieur de santé depuis plusieurs années, accompagné depuis 2016 par une infirmière (porteuse d’un PHRIP).

Depuis fin 2018, la volonté du directeur général du CHU de Toulouse est de renforcer la dynamique recherche paramédicale. Il a pour cela, missionné une directrice des soins, rattachée à la direction de la recherche. Ce signal fort témoigne de la volonté institutionnelle à développer la recherche clinique et managériale.