La contraception masculine

Publié le 16/10/2020 à 16h44 (mis à jour le 19/10/2020 à 10h26)

Pour prendre rendez-vous : 05 67 77 10 23 ou 29

Pour en savoir plus : contraceptionmasculine.fr

La contraception masculine thermique

A qui s’adresse-t-elle ?

Elle s’adresse à des hommes ne souhaitant pas ou plus d’enfant et désirant devenir acteur de leur propre contraception en gardant la possibilité d’une réversibilité.

Comment ça marche ?

« La remontée testiculaire »

Au moyen d’un dispositif adapté et ajusté (anneau ou sous-vêtement), les testicules sont remontés manuellement au niveau de l’aine (zone inguinale). Il existe un orifice au niveau de la racine de la verge qui permet le passage de la verge et la peau du scrotum. Les testicules sont maintenus dans la région inguinale. Cela entraine une élévation de la température des testicules, ce qui freine ou stoppe la production des spermatozoïdes.

Y a-t-il des contre-indications ?

Oui et il faut les respecter :

  • Anomalie de la descente du testicule (cryptorchidie), hernie inguinale
  • Cancer du testicule
  • Obésité
  • Varicocèle importante (varice testiculaire)
  • Problème cutané : mycose ou eczéma génital
  • Le spermogramme initial doit être considéré normal, compatible avec l’obtention d’une grossesse. Dans les cas contraire il faut se poser la question de l’intérêt d’un traitement contraceptif.

A partir de quand la contraception est-elle efficace ?

À partir du moment où la concentration de spermatozoïdes est inférieure à 1 million/ml. Cela est en général obtenu après 2 et 5 mois de port du sous vêtement. Si cela n’est pas le cas c’est que cette méthode n’est pas adaptée, il convient d’envisager une autre forme de contraception.

Y a t- il une surveillance ?

Une fois l’effet contraceptif obtenu, un spermogramme est effectué tous les 3 mois en surveillance.
Il n’est pas nécessaire de réaliser des bilans biologiques sanguins

Existe-t-il des effets secondaires ?

Si les contre-indications sont respectés il n y a pas d’effets secondaires

Combien de temps puis je utiliser cette méthode ? Après, le sperme va-t-il redevenir normal et pourrai-je avoir des enfants ?

Actuellement cette méthode contraceptive est préconisée pour une durée maximale de 4 ans.
Après l’arrêt du sous vêtement les paramètres du sperme reviennent à leur valeur initiale en 6 à 9 mois, et une grossesse est bien sûr possible.

La vasectomie : "contraception" masculine chirirgicale

A qui s’adresse-t-elle ?

La vasectomie s’adresse à des hommes qui ne veulent pas ou plus procréer.

La vasectomie c’est quoi ?

C’est une méthode définitive de contraception masculine. C’est une opération chirurgicale qui consiste à ligaturer les deux canaux déférents empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes venant des testicules. Un délai de réflexion de 4 mois est nécessaire après la 1ere consultation.

Un consentement écrit est demandé.

Une autoconservation de sperme est possible avant la chirurgie.

Dans certains cas (impossibilité de contraception de la conjointe), cet acte est pris en charge par la sécurité sociale.

Y a-t-il des contre-indications ?

En règle générale il n’y pas de contre-indication à la vasectomie. ( il peut y avoir des contre-indications ou des précautions en rapport avec l’anesthésie)

A partir de quand la vasectomie est-elle efficace ?

La stérilité n’est pas obtenue immédiatement après l’opération. Il convient donc d’utiliser une méthode supplémentaire de contraception pendant environ 12 semaines jusqu’à ce qu’un spermogramme confirme l’absence de spermatozoïdes vivants.

Cet examen de sperme est réalisé 3 mois après l’intervention chirurgicale.

L’efficacité de la vasectomie est de 99%.

Existe-t-il des complications ?

Elles sont rares :

  • Hématome ou infection au niveau des cicatrices, douleurs.
  • Retard de cicatrisation
  • Echec à distance de l’intervention (par reperméabilisation des canaux déférents) nécessitant éventuellement une nouvelle intervention.
  • Concernant la sexualité, la vasectomie n’a aucun impact et ne modifie ni l’érection ni l’éjaculation.
  • Il n’y a aucune modification de la production de l’hormone mâle (testostérone)

Pour en savoir plus : solidarites-sante.gouv.fr

La vasectomie contraceptive est régie par une loi parue au Journal Officiel du 7 juillet 2001. Votre médecin doit vous donner l’information et les explications les plus larges sur l’intervention, mais aussi sur les méthodes alternatives

La contraception hormonale masculine

A qui s’adresse-t-elle ?

Pour les hommes ayant moins de 45 ans vivant en couple stable, acceptant que leur compagne (de moins de 40 ans) soit informée de leur demande.

Y a-t-il des contre-indications ?

Oui et il faut les respecter :

  • Le surpoids (IMC>30), Hypertension artérielle ;
  • La prise de traitement perturbant l’action de l’énanthate de testostérone (Pensez à préciser tous vos traitements au médecin)
  • Des antécédents de phlébite ou de troubles de la coagulation, pathologies cardiaques, hépatiques, rénales (insuffisance rénale), neurologiques(épilepsie ), respiratoires (apnées du sommeil), psychiatriques (psychose,…), dermatologiques (acné … ), prostatiques ;
  • Antécédents familiaux de cancer de la prostate
  • Le tabac et l’alcool sont aussi des contre-indications
  • Le bilan biologique standard doit être normal : globules rouges globules blancs, cholestérol triglycérides, fonction hépatique.
  • Le spermogramme initial doit être compatible avec l’obtention d’une grossesse. Dans le cas contraire il faut se poser la question de l’intérêt d’un traitement contraceptif.

Comment cela se passe-t-il ?

Le produit utilisé est l ’énanthate de testostérone (ANDROTARDYL) en solution injectable à la dose de 200 mg injectés en intramusculaire une fois par semaine.

La durée du traitement est au maximum de 18 mois.

A partir de quand la contraception est-elle efficace ?

À partir du moment où la concentration de spermatozoïdes est inférieure à 1 million/ml. Cela est en général obtenu entre 1 à 3 mois de traitement. Si cela n’est pas le cas c’est que le traitement n’est pas adapté, il convient d’envisager une autre forme de contraception.

Une fois l’effet contraceptif obtenu, un spermogramme est effectué tous les 3 mois en surveillance.

A l’arrêt du traitement vais-je retrouver un sperme normal et pourrai-je avoir un enfant ?

Le nombre de spermatozoïdes revient à son niveau initial dans un délai variable selon les individus. Mais il est possible qu’une grossesse survienne dès le premier mois suivant l’arrêt des injections

Ce traitement a-t-il des effets secondaires ?

Oui parfois et plus ou moins gênant.

  • Augmentation de la libido, prise de poids, perturbations sanguines (globules rouges, lipides), hypertension artérielle, troubles de l’humeur.

Comme toujours, tout symptôme ou modification est à signaler à votre médecin

Quel est le cout du traitement ? Est-il remboursé ?

En moyenne 40 euros/mois

Ce traitement n’est pas remboursé par la sécurité sociale.