Les temps modernes

Publié le 23/09/2004 à 18h14 (mis à jour le 04/10/2019 à 17h32)

  • 1906 : Les capacités d’hospitalisation de l’Hôtel-Dieu et de La Grave sont insuffisantes. Un projet de construction d’un hôpital suburbain à Purpan est déposé. Les travaux débutent en 1911.
  • 1924 : Inauguration du Centre régional contre le cancer à La Grave.
  • 1934 : Création du premier Centre de transfusion sanguine à La Grave.
  • 1946 : Ouverture de l’hôpital Purpan le 2 février et déménagement de certains services de l’Hôtel-Dieu.
    L’arrivée des premiers antibiotiques (pénicilline et streptomycine) et la naissance de la Sécurité sociale en 1945 marquent le début des Trente Glorieuses.
  • 1958 : La création des Centres hospitaliers universitaires (CHU) permet de répondre à la triple mission de soins, d’enseignement et de recherche.
    Première intervention à cœur ouvert à l’hôpital Purpan.
  • 1959 : Première transplantation rénale.
  • 1966 : Prise en charge des premiers malades dialysés chroniques.
  • 1970 : À partir de cette date, l’hôpital Purpan va connaître
    des agrandissements successifs, justifiés par le développement des techniques et des spécialités médico-chirurgicales.
  • 1975 : L’ouverture de l’hôpital de Rangueil, construit à proximité de la nouvelle faculté de médecine (1967-1970), symbolise la synergie hospitalo-universitaire. Après la politique des hôpitaux « en miroir », les nécessités économiques vont entraîner de difficiles mais indispensables restructurations.
  • 1981 : La Direction générale du CHU s’installe à l’Hôtel-Dieu. Elle sera rejointe progressivement par toutes les Directions centrales.
  • 1985 : Première transplantation hépatique à l’hôpital Rangueil.
  • 1986 : Première transplantation cardiaque à l’hôpital Rangueil.
  • 1987 : Le dernier service d’hospitalisation quitte l’Hôtel-Dieu et, le 13 mars, première naissance à La Grave d’un enfant issu
    d’un embryon congelé.
  • 1988 : Première transplantation hépatique chez l’enfant à l’hôpital Purpan.
  • 1998 : Ouverture de l’Hôpital des Enfants sur le site de Purpan.
  • 1999 : Le CHU de Toulouse se sépare de la Villa Ramel.
  • 2000 : L’acquisition de l’ancien hôpital militaire Larrey permet au CHU de poursuivre le développement rationnel et la politique de restructuration des Hôpitaux de Toulouse.
  • 2003 : Ouverture de l’hôpital Paule-de-Viguier (gynécologie-maternité) relié à l’Hôpital des Enfants.