Activités artistiques au cœur de la cité : prévention et promotion de la santé

Ateliers artistiques des fragilités

Publié le 21/06/2018 à 18h25

En 2011, le Gérontopôle en collaboration avec le CHU de Toulouse, met en place l’hôpital de jour d’évaluation des fragilités et de prévention de la dépendance à l’hôpital La Grave à Toulouse. Il s’agit de dépister et de prévenir les signes de la fragilité mais aussi de ralentir le processus d’entrée dans la dépendance.

Sous l’impulsion conjointe des équipes de l’hôpital de jour et du Gérontopôle, un volet culturel voit le jour. Les activités culturelles intègrent le dispositif de soin personnalisé et sont proposées aux personnes consultant l’hôpital de jour comme un moyen non médicamenteux de prévenir les signes de fragilité.

Depuis, des ateliers artistiques ont été dispensés pendant trois ans, en partenariat avec des structures culturelles de la scène toulousaine.

« Let’s Dance »

En partenariat avec le centre de développement chorégraphique (CDC) de Toulouse}}, il s’agit d’un atelier de danse pour des personnes âgées repérées comme fragiles par l’hôpital de jour des fragilités.

Pour en savoir plus, consultez la vidéo du CDC intitulée Les interventions menées par le CDC en milieu hospitalier : Atelier mouvement et création.

Atelier « Orgue & Voix »

En partenariat avec Toulouse les Orgues, la qualité des activités, le professionnalisme des intervenants et les bienfaits de l’art sur la santé, contribuent au succès sans cesse grandissant de ces ateliers et amènent aujourd’hui les acteurs du volet culturel à penser à de nouveaux ateliers.

Depuis 2016, un atelier d’expression corporelle, dirigé par l’association Incorporel à l’espace culturel Bellegarde, et un atelier de théâtre, avec l’association Cox Igru, en partenariat avec le théâtre Garonne, à l’espace culturel Saint Cyprien accueillent une dizaine de personnes chaque semaine toute l’année.

Retour en haut de page

« La rencontre des montagnes », spectacle sur la dépendance

Publié le 21/06/2018 à 18h44

Dans un objectif de sensibilisation des professionnels de santé, le Gérontopôle du CHU de Toulouse et la Grainerie (fabrique des arts du cirque) ont retenu le projet de deux artistes pour créer un spectacle sur la prévention de la dépendance iatrogène évitable.

Ce spectacle, intitulé « La rencontre des montagnes » est depuis programmé dans de nombreux congrès et festivals.


La rencontre des montagnes
© CitizenJif.com

En savoir plus

Consultez la vidéo Spectacle de cirque sur la prévention de la dépendance iatrogène évitable à retrouver sur la chaîne YouTube du CHU de Toulouse, dans la playlist intitulée « Le projet culturel du gérontopôle ».

Vous pouvez également lire la plaquette La rencontre des montagnes [PDF - 3.1 Mo] .

Retour en haut de page

Les rencontres culturelles du Gérontopôle

Publié le 21/06/2018 à 18h59 (mis à jour le 01/10/2018 à 18h58)


L’innovation au service de la santé (kakémono)
Aujourd’hui, le Gérontopôle répond à la politique actuelle centrée sur la prévention en proposant des actions pour maintenir la mobilité et la mémoire et agir sur le plus grand nombre et pas simplement sur les patients qui sont déjà à un stade sévère.

L’un des grands défis de notre époque est de vieillir en bonne santé. Ceci nécessite de maintenir des réserves physiques et cognitives importantes, qui en principe, commencent à décliner dès l’âge de 50 ans.

Il faut maintenir ses réserves et prévenir la perte des fonctions qui accompagnent l’avance en âge et qui s’accélèrent avec l’apparition de pathologies pouvant aboutir à la fragilité puis à la dépendance.

Dans le cadre de sa démarche de promotion de la santé tournée vers les seniors, le Gérontopôle, doté d’un service culturel ambitieux, organise une série de rencontres culturelles (concerts, spectacles, stands de prévention et de l’innovation) tout au long de l’année.

Quelques exemples

  • 31 mai 2017 : trio polyphonique occitan Cocanha à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, à Toulouse,
  • 16 octobre 2017 : récital « l’amour à l’opéra » avec la soprano Anaïs Constans, le tenor Pierre-Emmanuel Roubet et le pianiste Cyril Kubler à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, à Toulouse.
  • 7 juin 2018 : concert avec Nous Garo à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, à Toulouse.
  • 12 novembre 2018 : « Opéra et Jazz Yiddish », avec Anaïs Constans, soprano accompagnée au piano par Cyril Kubler, puis l’Artichaut Klezmer Trio.
Retour en haut de page