La réalité virtuelle (VR)

Publié le 18/10/2018 à 16h30 (mis à jour le 02/12/2022 à 13h54)

La réalité virtuelle (VR) est une technologie informatique non invasive qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiel généré par des logiciels, environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir.

La réalité virtuelle à l’hôpital pour « oublier » la douleur

Depuis janvier 2017, l’équipe Enfant-Do propose l’usage d’un casque de réalité virtuelle aux enfants et adolescents pour prévenir la douleur induite par les soins.

Le casque de réalité virtuelle, associé à un casque réducteur de bruit et une manette de contrôle, est une technologie qui utilise la vue, l’ouïe et le toucher. Or, durant la réalisation de soins invasifs, le casque de réalité virtuelle permet d’isoler les jeunes dans un monde en 3D, hors de la chambre et des bruits de l’hôpital. Moins d’attention est de fait disponible pour traiter les signaux entrants des récepteurs à la douleur, et il a été démontré que certaines zones du cerveau qui développent l’adaptation positive et la résilience sont activées.

Vous pouvez consulter ci-dessous le reportage réalisé par France 3 :

https://youtu.be/XcEbMhkNtj0?rel=0

Nebula capsule, la réalité virtuelle adaptée aux jeunes enfants

Depuis plusieurs années, l’association Courir pour eux soutient financièrement l’équipe Enfant-Do du CHU de Toulouse, par l’intermédiaire de l’association Le Baobab, en mettant à disposition des casques de réalité virtuelle pour les jeunes hospitalisés à l’hôpital des enfants du CHU de Toulouse. Jusqu’à présent, ces casques de réalité virtuelle n’étaient utilisables qu’avec des enfants âgés de plus de 6 ans.

Mais en 2022, grâce à un partenariat avec Invincikids, l’association Courir pour eux a permis à l’hôpital des enfants de s’équiper d’un dispositif de réalité virtuelle, baptisé « Nebula capsule ». Ce dispositif de réalité virtuelle s’adapte directement sur les lits des patients, permettant ainsi de faire profiter cette technologie à des enfants beaucoup plus jeunes (moins de 6 ans).

Ainsi, distraits et occupés, les petits enfants sont plus à même de supporter des soins même longs, sans forcément qu’il soit nécessaire de leur administrer trop de traitements sédatifs. Grace à ces dispositifs ingénieux, les soins se déroulent dans une atmosphère beaucoup plus sereine pour tous, enfants, parents et soignants !

https://youtu.be/TzE1V6BYPZs?rel=0