Projet EGAL-URG : des fonds européens pour la médecine d’urgence et de catastrophe

Publié le 17/02/2020 à 15h46 (mis à jour le 18/02/2020 à 15h54)

Communiqué de presse du CHU de Toulouse.

Toulouse, le 17 février 2020.

Le projet EGAL-URG, porté par le CHU Toulouse, a été retenu dans le cadre du programme de proximité pour la frontière franco-espagnole 2014-2020 (POCTEFA).

Le POCTEFA a pour objet de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

Porté par le CHU de Toulouse et ses partenaires (le Centre de recherche Biomédicale Navarrabiomed, le Centre hospitalier de Navarre, le SEM de Barcelone et le Centre hospitalier Côte Basque de Bayonne), le projet s’inscrit dans le développement du Centre de réponse à la catastrophe (CRC) Toulouse-France. EGAL-URG est cofinancé à hauteur de 65% (1 523 075 €) par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). A travers cette collaboration transfrontalière, seront menées des actions de préparation aux grands rassemblements, de gestion de ressources informatiques communes, de développement de nouvelles formations et de protocoles de soin et la création de technologies innovantes qui seront déployées sur le pourtour du territoire pyrénéen.

Pour le Professeur Vincent Bounes, chef de service du SAMU 31 et porteur du projet EGAL-URG :

Il permettra d’améliorer la réponse et le soin à la population en cas de catastrophe naturelle, industrielle ou terroriste sur le pourtour de la chaîne pyrénéenne. C’est un formidable moteur qui va permettre des innovations technologiques à la pointe de la modernité, uniques en Europe, la création d’un master européen de gestion de crise et de la recherche autour des soins de qualité et bien d’autres améliorations concrètes au service de la population.


L’équipe du projet EGAL-URG

Dr Antoni Encinas, Directeur du SEM (sistema d’emergencies Mediques), Barcelone :

Nous développerons des mécanismes pour relier les centres de coordination des deux côtés de la frontière et proposerons des améliorations opérationnelles dans les postes de commandement et de contrôle des ressources mobiles afin de gérer les catastrophes dans les zones reculées. Nous devons également établir un programme de formation à échelle européenne destiné à la gestion des catastrophes.

Dr Émilie Larosa, médecin au SAMU du centre hospitalier de la Côte Basque :

Nous sommes très heureux de participer à ce nouveau POCTEFA Egal-Urg. Il s’agit du deuxième pour le Centre hospitalier de la Côte Basque, qui est par ailleurs déjà très investi dans une démarche transfrontalière.

La région de Navarre participe également au projet EGAL-URG à travers le Centre de recherche biomédicale Navarrabiomed et le Centre hospitalier de Navarre. Sa participation se focalise sur deux actions :

  1. Développement des registres locaux-régionaux et de la plateforme transfrontalière commune pour la prise en charge des patients souffrant de traumatismes multiples.
  2. Élaboration d’un plan de communication, création d’une identité visuelle et d’outils de communication dont le développement d’un site web afin de diffuser l’avancée du projet.

Navarrabiomed a une vaste expérience dans la participation aux projets européens dans les programmes POCTEFA et SUDOE. Il est à souligner son expertise dans la coordination du projet REFBIO (Réseau de coopération transpyrénéen de recherche biomédicale, POCTEFA) entre 2012 et 2019 dont le développement a été reconnu comme une bonne pratique par l‘Union Européenne.

Contacts presse

CHU de Toulouse, Direction de la communication, Hôtel-Dieu Saint-Jacques :
Dominique Soulié - tél. 05-61-77-83-49 - mobile : 06-27-59-58-96

Retrouvez également ci-dessous ce communiqué de presse au format PDF :

PDF Projet EGAL-URG : des fonds européens pour la médecine d’urgence et de catastrophe [462.8 ko]