France 2030 : le consortium « Toulouse santé numérique » retenu !

Publié le 22/11/2022 à 17h05 (mis à jour le 22/11/2022 à 17h17)

Dans le cadre des plans France 2030 et Innovation santé 2030 [PDF - 1.3 Mo] , un appel à projet destiné à financer des tiers-lieux a été lancé par l’Etat afin de répondre au manque de terrains d’expérimentations pour la filière numérique en santé. Doté d’un budget de 63 millions d’euros sur 4 ans, cet appel à projets vise à favoriser l’émergence de solutions innovantes au service de la population et des professionnels de santé, appuyées sur des approches scientifiques pluridisciplinaires et des modèles médico-économiques ambitieux.

Porté par le CHU de Toulouse, via son accélérateur d’innovation Innov’Pôle Santé, et en partenariat avec Clinavenir et ASEI, le consortium « Toulouse santé numérique » a été retenu. Il a pour ambition de permettre l’accompagnement des patients sur l’ensemble du parcours de soin : domicile, hôpital, structures médico-sociales.

Toutes les compétences seront mobilisées au sein d’un tiers-lieu d’innovation unique, permettant d’accompagner des porteurs de projet tout au long de la chaîne de valeur.

L’objectif partagé par tous est de créer de la valeur pour les parcours de santé autour de 6 axes :

  1. Améliorer l’expérience patient sur l’intégration de son parcours de soins (accessibilité, efficacité des soins) ;
  2. Améliorer la santé des populations (réduire les inégalités d’accès aux soins, augmenter la qualité de vie, l’espérance de vie sans incapacités, respect des critères environnementaux)
  3. Réduire les coûts de la santé (optimiser les ressources)
  4. Améliorer l’expérience et le bien-être des équipes et des professionnels de santé
  5. Générer de la valeur en mobilisant les résultats pour la formation et l’enseignement
  6. Intégrer des engagements et des indicateurs de durabilité dans un milieu encore peu sensibilisé aux enjeux environnementaux.

Pour répondre à ces enjeux, « Toulouse santé numérique » s’est fixé 3 objectifs majeurs, mesurables au travers d’indicateurs :

  1. Favoriser l’accès à la prévention personnalisée au travers des outils numériques en simplifiant l’usage via des modalités innovantes :
  2. Impliquer les personnes accompagnées, patients, les associations de patients et les professionnels de santé :
  3. Soutenir la compétitivité économique et la coopération