Présentation des salles de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques

Publié le 11/03/2005 à 09h44 (mis à jour le 16/10/2019 à 14h04)

Découvrez ces somptueuses salles historiques grâce à notre visite virtuelle à 360° de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques.

La salle des Colonnes

Elle est située au-dessus des pièces voûtées qui abritaient autrefois l’étable de l’hôpital, a servi de salle d’hospitalisation jusqu’en 1962. Initialement appelée salle des blessés puis salle Saint-Lazare, elle est transformée en 1858 par l’installation de vingt-quatre colonnes de soutènement.

La salle des Pèlerins

Bâtie en 1861 et appelée autrefois salle des pas-perdus, salle des Assemblées ou salle des Portraits (des Bienfaiteurs des Hospices), elle fut de tout temps une salle de réunion, de passage ou d’accueil.

La chapelle

La chapelle a été reconstruite sur l’emplacement de l’ancienne chapelle de l’hôpital Sainte-Marie de la Daurade, en 1861 par l’architecte Delor qui la dote d’un plafond voûté à la « Philibert Delorme ». Désaffectée en 1988, elle est restaurée en 1997 par les Amis de l’Hôtel-Dieu, avec l’aide des monuments historiques. On devine sur le mur du fond en haut à gauche, la présence de l’Oratoire des Soeurs situé au niveau supérieur.

L’espace Jean de Rudelle

Situé à l’entrée de la Conciergerie, dans l’ancienne aire des incurables, cet espace abrite les deux musées de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques et un mur de verre propose une évocation de l’histoire des hôpitaux. Cet espace est aussi le lieu des expositions muséographiques et institutionnelles temporaires du CHU de Toulouse.

Le Bloc Opératoire des années 1960

Cette salle d’opération, véritable salle patrimoniale, a été sauvegardée par l’Association des Amis de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques et de La Grave. Elle constitue aujourd’hui le seul témoignage architectural de l’activité médico-chirurgicale présente à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques jusqu’en 1987.
Des visites y sont organisées, sur demande uniquement (voir conditions).