Paule de Viguier : l’Hôpital femme-mère-couple

Publié le 13/09/2004 à 12h19 (mis à jour le 09/10/2019 à 10h46)

L’ouverture de l’Hôpital des Enfants le 23 septembre 1998 était l’une des premières concrétisations de la politique de polarisation des services du CHU de Toulouse.
Cette première phase s’est poursuivie en 2002 avec le transfert des services de maternité de l’Hôpital La Grave et de l’hôpital de Rangueil pour aboutir au pôle Mère-Enfant. Cet établissement représente l’élément clé d’un programme de santé public et de sécurité à la naissance qui bénéficie à l’ensemble de la région Midi-Pyrénées. La charte constitutive du réseau périnatalité de la région "Matermip", ne fait que confirmier la vocation régionale de cette nouvelle structure.

En effet, les spécialités concernant la femme et le couple, auparavant dispersées, ont toutes été regroupées sur un même site, dans un bâtiment entièrement neuf qui offre un confort supplémentaire pour les patientes et les mamans, une sécurité maximum pour les nourrissons (le secteur naissance est distant de 35 mètres du service de réanimation néonatale situé à l’Hôpital des Enfants) et des équipements de haut niveau pour les grossesses à risque, les couples stériles et toutes les pathologies féminines.

L’Hôpital Paule de Viguier, construit en continuité géographique et logistique de l’Hôpital des Enfants, a une surface globale de 28 000 m2 et une capacité d’accueil de 206 lits.

  • Plus de 400 médecins et personnels hospitaliers travaillent dans cette structure sur les spécialités médicales autour de la femme, du couple et de la mère : gynécologie-obstétrique, diagnostic prénatal, stérilité du couple, chirurgie générale et gynécologique, biologie de la reproduction, oncologie gynécologique, unité de prise en charge de la ménopause et des maladies osseuses et métaboliques ainsi que la rééducation fonctionnelle.

En évoquant une personnalité de l’Histoire de Toulouse, le nom d’« Hôpital Paule de Viguier » a été choisi en octobre 2002 pour ce nouvel établissement de soins. L’ouverture au public s’est déroulée le 25 mars 2003.