L’inauguration officielle : le 17 mars 1940

Publié le 13/09/2004 à 11h37 (mis à jour le 08/10/2019 à 08h44)

Le 15 octobre 1939, l’Hôpital Purpan est réquisitionné par les autorités militaires françaises et considéré alors comme un « hôpital militaire Complémentaire ». Hippolyte Ducos, sous-secrétaire d’Etat à la Guerre déclare dans son discours : « J’ai vu tout le parti que la guerre pouvait tirer de cet établissement, je le réquisitionne sur l’heure ! ». L’Hôpital Purpan est alors géré par un commandant d’administration, M. Bacquié et un médecin-chef : le lieutenant-colonel Lacassagne.
1200 lits sont disponibles et on en prévoit pour bientôt 2000 et jusqu’à 4000.
Le 11 novembre 1942 toute la France est occupée, en 1943 les troupes allemandes arrivent à Toulouse ; l’Hôpital Purpan est alors réquisitionné.
Les hôpitaux ont vu pendant cette période de conflit des arrivées massives de blessés.