La multiplication des spécialités et le temps des « pseudopodes » (1958-1975)

Publié le 13/09/2004 à 11h41 (mis à jour le 07/10/2019 à 15h59)


Purpan en 1958
Pendant ces années, Purpan allait démesurément grandir ; les années 1960 vont sacrifier le pittoresque à la modernité, l’urbanisme en est profondément marqué. Les nouveaux bâtiments de Purpan qui envahissent les espaces verts sont appelés « pseudopodes » du fait qu’ils ne relevaient pas d’un plan bien défini. Le préfabriqué apportait tellement de modernité face aux bâtiments de 1930 ... en attendant Rangueil...

Médecine et chirurgie progressent à pas de géant ; on créer des Laboratoires Centraux ; les spécialités se multiplient et « s’individualisent » et cela a une répercussion inévitable sur les aménagements de Purpan qui devient alors le centre hospitalier incontournable de la Région Midi-Pyrénées (urgences médicales, chirurgicales et pédiatriques, soins de proximité, cas sociaux...)


Purpan en 1975

  • 1964, départ de la dernière Sœur de la Charité de Purpan.
  • En 1971, l’école d’infirmier et d’infirmières s’installe.
  • 1979, le 2 avril : inauguration du nouveau service de Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire du Pr. Paul Dambrin. La même année, le service de radio-pédiatrie est aménagé.
  • En 1981, ouverture du Pavillon Turiaf pour les affections respiratoires.
  • 1983 : ouverture de l’unité des Enfants brûlés.
  • 1984, première greffe de moëlle pratiquée à Purpan.
    Le 28 avril 1986 est inauguré le premier IRM de Purpan, remplacé en 1994.
    Le 23 juin 1987, les services de Médecine et de Chirurgie Infantile sont ouverts. Depuis 1972, la pédiatrie hospitalière toulousaine a connu une double évolution due à une spécialisation et une sectorisation de chaque service ; mais en 1987 on jugeait déjà les structures pédiatriques de Purpan insuffisantes...
    Le 7 février 1988 a lieu la première transplantation hépatique chez l’enfant ; opération menée par le professeur Vaysse, qui est devenu chef de service de Chirurgie Infantile à Purpan le 1er mars 1989.

1989, inauguration du laboratoire d’isolement du virus HIV.

  • En 1990, le 10 juillet, c’est l’Institut de Télémédecine qui est ouvert.
    Le 7 décembre une nouvelle unité des Urgences Enfants est opérationnelle.
    Une loi du 18 novembre 1991 rend obligatoire l’enseignement scolaire dans les établissements hospitaliers : « à Purpan, l’enfant n’est plus seulement un malade, c’est aussi un élève » (Maryse Glandières). Purpan bénéficie alors d’une équipe éducative de 20 personnes.
  • En 1993, on évalue les besoins d’un nouvel hôpital pédiatrique et en 1995 les travaux de ce nouvel hôpital vont commencer dans la zone Bastard en contrebas de l’Hôpital Purpan.
  • 1994, inauguration du bâtiment Logisud et du nouveau restaurant du personnel.
  • 1995, Projet de création de l’IFB, l’Institut Fédératif de Biologie.
  • 1997, pose de la première pierre du Service d’accueil des Urgences et Réanimation adulte de Purpan.
  • 1998, inauguration du nouveau bâtiment de l’internat de Médecine.
    En septembre 1998, les services de Pédiatrie situés à Purpan depuis les années 1950 vont être transférés vers le nouvel Hôpital des Enfants...