Rangueil aujourd’hui et demain

Publié le 05/09/2012 à 17h19 (mis à jour le 08/10/2019 à 13h47)

2002, en février, installation du CRCM adulte (Centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose.

2003, 7 avril, ouverture du service rénové des urgences. Dans le cadre du regroupement par pôles, les spécialités prenant en charge les pathologies cardio-vasculaires sont regroupées sur Rangueil au sein du pôle cardiovasculaire et métabolique. Les spécialités d’urologie, de néphrologie, de transplantation d’organes, de chirurgie générale et gynécologique, de chirurgie plastique et de prise en charge des brûlés sont aussi implantées sur ce site.

2004, 14 janvier, le conseil d’administration du CHU a voté un vaste projet de modernisation de ses hôpitaux qui s’étalera jusqu’en 2010.
A terme, les spécialités chirurgicales d’organes à vocation cancérologiques, dont l’activité sera étroitement liée avec le futur site de Langlade (Institut Universitaire du Cancer) seront concentrées sur le site.
Ainsi, afin d’accueillir l’ensemble de ces disciplines, il est prévu la construction d’un nouveau bâtiment (h3). Il devrait comporter des blocs opératoires, une salle de réveil et des lits de réanimations. Son implantation géographique sera parallèle au bâtiment administratif et au service d’accueil des urgences.

2005, 18 novembre : célébration du 30e anniversaire de l’ouverture de l’hôpital de Rangueil et le 37e anniversaire de la faculté de Rangueil.

2006, 11 décembre, ouverture de l’UHSI, Unité Hospitalière Sécurisée Interrégionale.

2009, la construction du bâtiment h3 s’achève. Il comprendra : le hall d’accueil au rez-de-chaussée, au 1er niveau 8 salles de blocs opératoires et SPI (salles poste-interventionnelles) ; au second niveau 10 salles de blocs opératoires et SPI ; au 3e niveau le service des brûlés et des locaux techniques et au 4° niveau le service de réanimation.

2011, 18 avril, ouverture dans le bâtiment h3 de la « Maison des usagers ». Il s’agit d’un lieu d’orientation et d’information pour les usagers et leur famille, dans lequel plusieurs associations prennent en charge gratuitement les patients et leur famille pour les informer sur leurs droits ; l’organisation de l’hôpital et l’offre de soins ; la prise en charge d’un problème de santé ; les moyens pour aider un proche ; les campagnes de prévention santé.
Le 14 novembre de la même année, le bâtiment h3 est inauguré et prend le nom du doyen Guy Lazorthes.