Les implants toriques

Publié le 18/01/2008 à 16h46 (mis à jour le 30/05/2014 à 14h56)

Dans de rares cas, si la cornée centrale est claire, lorsque l’astigmatisme est stable et pas trop irrégulier mais qu’il est trop important pour être corrigé en lunettes ou lentilles, il est possible de proposer un implant intra-oculaire correcteur. Cet implant est torique pour corriger l’astigmatisme, il est accroché par le chirurgien à l’iris, à bonne distance de la face postérieure de la cornée ou positionné entre l’iris et le cristallin. Bien que potentiellement utiles, ces implants sont encore rarement posés mais pourraient à l’avenir prendre une place plus codifiée dans la prise en charge de la maladie.


Implant ARTISAN clipé à l’iris.

Géométrie de l’implant ARTISAN.