Centre expert Parkinson

Centre expert Parkinson Toulouse - ETPARK - EduNeurol

Jusqu’à présent, le centre expert Parkinson du CHU de Toulouse disposait de son propre site web qui a été fermé. Les contenus de ce site web sont maintenant tous hébergés sur le site internet du CHU de Toulouse et consultables depuis la rubrique Parkinson et pathologies apparentées.

Actualités

Zoom sur les thérapies comportementales et cognitives (TCC) dans la maladie de Parkinson

Publié le 20/10/2021 à 15h11 (mis à jour le 20/10/2021 à 15h11)

Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson (MP) présentent des troubles moteurs et non moteurs tels que l’anxiété, la dépression ou encore les troubles (...) lire la suite

Retour en haut de page

La personnalité des patients comme nouvelle approche dans la maladie de Parkinson

Publié le 20/10/2021 à 14h58 (mis à jour le 20/10/2021 à 14h58)

La personnalité est un concept qui permet de décrire les caractéristiques individuelles de pensées, d’émotions et de comportements de chacun en lien avec des (...) lire la suite

Retour en haut de page

La maladie de Parkinson : une maladie douloureuse ?

Publié le 29/09/2021 à 13h53 (mis à jour le 01/10/2021 à 20h05)

La maladie de Parkinson fait-elle mal ? La douleur constitue une plainte fréquente dans la maladie de Parkinson (MP) quel que soit le stade de la maladie, (...) lire la suite

Retour en haut de page

Éducation thérapeutique : calendrier des ateliers collectifs 2021-2022

Publié le 29/09/2021 à 13h16 (mis à jour le 26/10/2021 à 11h38)

Veuillez trouver ci-dessous la liste des ateliers collectifs du programme d’éducation thérapeutique des patients atteints de maladie de Parkinson. Si vous (...) lire la suite

Retour en haut de page

Permanence téléphonique du centre expert Parkinson

Publié le 29/09/2021 à 13h00 (mis à jour le 01/10/2021 à 19h59)

Une permanence téléphonique est assurée par les infirmières du centre expert Parkinson au 05-61-77-90-34, du lundi au vendredi de 13h30 à 16h30. Cette ligne (...) lire la suite

Retour en haut de page

Parkin’Suite : un nouveau site web dédié aux traitements continus de la maladie de Parkinson

Publié le 02/07/2021 à 19h08 (mis à jour le 12/07/2021 à 13h54)

Vous avez la maladie de Parkinson et vous avez des fluctuations motrices difficiles à gérer avec les traitements par voie orale ? D’autres solutions existent (...) lire la suite

Retour en haut de page

Prochaines séances de méditation de pleine conscience

Publié le 08/06/2021 à 11h37 (mis à jour le 08/06/2021 à 11h37)

Dans le cadre de la collaboration établie avec un psychologue expert en méditation de pleine conscience, le centre expert Parkinson du CHU de Toulouse vous (...) lire la suite

Retour en haut de page

L’indispensable activité physique dans la maladie de Parkinson

Publié le 23/11/2021 à 11h09

L’activité physique en général

Vous avez bien sûr entendu dire que la pratique de l’activité physique « c’est bon pour la santé ». Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

L’activité physique désigne tous les mouvements que l’on effectue notamment dans le cadre des loisirs, sur le lieu de travail ou pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Une activité physique d’intensité modérée ou soutenue a des effets bénéfiques sur la santé.

Il est prouvé que la pratique régulière d’une activité physique améliore la qualité de vie, favorise une meilleure récupération à l’effort : plus on en fait, plus c’est facile (après 3 à 4 semaines d’adaptation).
Elle a un effet bénéfique reconnu sur la maladie de Parkinson et sur plusieurs autres maladies.

Qu’attendre de l’activité physique pour les personnes qui ont une maladie de Parkinson ?

On considère aujourd’hui que la pratique régulière d’une activité physique fait partie intégrante de la prise en charge non-médicamenteuse de la maladie de Parkinson.

En plus des bénéfices généraux, le patient ressent des bénéfices sur ses symptômes (diminution ponctuelle du tremblement, de la raideur, et la lenteur), car l’activité physique provoque la sécrétion de dopamine dans le cerveau. Celles et ceux qui pratiquent une activité physique régulière nous témoignent d’ailleurs d’un meilleur moral, et se sentent mieux.

Comment s’organiser en pratique ?

Pour les personnes n’ayant pas fait d’activité physique depuis longtemps, nous recommandons de faire un test d’effort préalable, puis de démarrer progressivement cette activité.

Il est important de choisir une activité physique qui plaise, de façon à la pratiquer avec régularité : nous recommandons une pratique régulière d’au moins 3 fois par semaine, d’une intensité moyenne à soutenue. Il doit y avoir une accélération du cœur, un essoufflement qui permette quand même de continuer à parler et une transpiration. Cela peut être une activité individuelle ou collective, organisée ou indépendante.

Les activités les plus souvent pratiquées sont : la marche à pied active, la marche nordique, le footing, le vélo de route, le vélo d’appartement, l’aquagym, la danse de salon (tango par exemple), le Tai-Chi, mais également l’aviron, le hockey sur gazon en marchant, le karaté, l’athlétisme, etc…

4 phases sont à respecter :

  • Phase 1 : phase d’échauffement de 5 minutes environ avec montée progressive de l’intensité de l’effort ;
  • phase 2 : phase de travail de 35 à 40 minutes (au moins) ;
  • phase 3 : phase de récupération de 5 minutes environ avec diminution progressive de l’intensité ;
  • phase 4 : phase d’étirements des muscles ayant travaillé, voire de l’ensemble des muscles du corps. Après les étirements la séance est considérée comme terminée. Il faut bien s’hydrater, et prendre avec soi ses médicaments et son téléphone portable au cas où l’activité se prolonge.

Votre médecin peut vous proposer une ordonnance « sport sur ordonnance », afin de pratiquer votre activité avec un professeur en activité physique adaptée. Cependant, à l’exception de certaines mutuelles qui participent un peu aux frais, il n’y a à ce jour aucun remboursement.

Le sport, c’est la santé !

Retour en haut de page

Qu’est-ce qu’un patient intervenant ?

Publié le 23/11/2021 à 10h54 (mis à jour le 23/11/2021 à 11h11)

On appelle ainsi un patient qui intègre l’équipe éducative au sein d’un programme d’éducation thérapeutique destinés aux autres patients. Il a acquis de solides connaissances de sa maladie au fil du temps, grâce notamment à l’éducation thérapeutique.

Il est parfois appelé patient ressource, ou patient expert.

Plusieurs patients interviennent actuellement au sein des ateliers collectifs d’éducation thérapeutique de notre programme (ETPARK). Ils ont tous bénéficié d’une formation complémentaire en éducation thérapeutique financée et organisée par l’association France Parkinson.

Leur rôle est d’animer une ou plusieurs séquences en collaboration avec l’équipe éducative, de témoigner de leur expérience personnelle, de transmettre leurs connaissances, et d’aider à la compréhension en reformulant si besoin, afin de soutenir et motiver leurs pairs. Ils peuvent également participer à la création d’outils et de séquences pédagogiques.

Lors des ateliers collectifs, ils peuvent partager des « trucs et astuces » avec les autres patients pour les aider à mieux gérer leur maladie de Parkinson au quotidien.

Ils sont avant tout des interlocuteurs privilégiés pour les autres patients et apportent une aide précieuse à l’équipe soignante.

Retour en haut de page

Ses missions

Publié le 29/03/2021 à 17h21 (mis à jour le 30/03/2021 à 10h53)

Le centre expert Parkinson du CHU de Toulouse a pour missions de :

  • Améliorer la qualité des soins en permettant de :
    • Confirmer le diagnostic
    • Proposer une prise en charge pluridisciplinaire
    • Optimiser la stratégie thérapeutique médicamenteuse et non médicamenteuse
  • Dispenser des formations spécialisées sur la maladie de Parkinson, destinées au personnel soignant médical et paramédical (kinésithérapeutes, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes, …)
  • Proposer un programme d’éducation thérapeutique
  • Proposer des protocoles de recherche nationaux et internationaux
  • Renforcer la coordination entre les professionnels de santé de la ville et de l’hôpital
Retour en haut de page

L’équipe

Publié le 29/03/2021 à 17h21 (mis à jour le 29/09/2021 à 13h34)

Le centre expert Parkinson est une équipe pluridisciplinaire composée de :

Équipe médicale

  • Dr BREFEL-COURBON Christine – Neurologue
  • Dr FABBRI Margherita – Neurologue
  • Dr ORY-MAGNE Fabienne – Neurologue
  • Pr RASCOL Olivier – Neurologue

Équipe paramédicale

  • Mme BARTHELEMY Christel – Infirmière diplômée d’État
  • Mme BLUTEAU Nathalie – Secrétaire médicale
  • Mme FABRE Marie-Hélène – Infirmière diplômée d’État
  • Mme HARROCH Estelle – Attachée de recherche clinique
  • Mme MOHARA Christine – Kinésithérapeute
  • Mme SCOTTO D’APOLLONIA Charlotte – Psychologue


Équipe du centre expert Parkinson du CHU de Toulouse

Vous souhaitez les contacter ?

Retrouvez les coordonnées téléphoniques des membres du centre expert Parkinson dans l’annuaire du département de neurologie. Vous pouvez également consulter la rubrique Contacts du centre expert Parkinson.

Retour en haut de page