La personnalité des patients comme nouvelle approche dans la maladie de Parkinson

Publié le 20/10/2021 à 14h58 (mis à jour le 20/10/2021 à 14h58)

La personnalité est un concept qui permet de décrire les caractéristiques individuelles de pensées, d’émotions et de comportements de chacun en lien avec des mécanismes psychologiques. Elle résulte d’une interaction entre des facteurs génétiques et environnementaux. Elle est évaluée grâce à un auto-questionnaire auquel les patients répondent spontanément par vrai ou faux pour décrire leurs goûts, leurs réactions émotionnelles, leurs intérêts, leurs comportements, leurs buts et valeurs.

Est-ce que les patients Parkinsoniens ont une personnalité spécifique ?

Les personnes atteintes de maladie de Parkinson présentent des profils de personnalité similaires à la population française générale. Cependant, la personnalité des patients pourrait peut-être évoluer au cours de leur maladie, notamment pour s’adapter à la chronicité de leur maladie de Parkinson.

Quel est l’intérêt d’étudier la personnalité dans la maladie de Parkinson ?

L’équipe du CHU de Toulouse a étudié la personnalité chez des patients qui présentent des fluctuations motrices avant la stimulation cérébrale profonde. Nous avons observé que certaines dimensions de personnalité (confiance en soi, sens des responsabilités, faible pessimisme) étaient associées à une bonne qualité de vie avant la stimulation cérébrale profonde. De plus, les patients présentant un tempérament curieux, enthousiaste, coopératif, et tolérant sont ceux qui étaient le plus améliorés en termes de qualité de vie après la stimulation cérébrale profonde.

Comment pourrait-on utiliser ces résultats ?

Ainsi, l’étude de la personnalité chez les patients parkinsoniens pourraient être utilisée dans le cadre de la médecine personnalisée et pourraient permettre de choisir au mieux le type de traitement à proposer.