Nouveautés thérapeutiques pour le traitement de la Maladie de Parkinson

Publié le 17/10/2022 à 10h15

En consultation, la question des nouveaux médicaments dans la maladie de Parkinson revient fréquemment.
Au dernier Congrès International des Mouvements anormaux en Septembre 2022, nous avons présenté une revue des articles scientifiques publiés et des essais cliniques durant la période 2021-2022 dans la maladie de Parkinson.

Au cours de la dernière année il y a eu une cinquantaine d’essais cliniques concernant des médicaments neuroprotecteurs (c’est à dire un médicament qui pourrait ralentir la progression de la maladie). Il n’y a actuellement aucun médicament qui ait atteint la phase 3 de développement. En d’autres termes aucun n’a montré une efficacité pour ralentir la maladie.

En ce qui concerne des médicaments qui diminuent des symptômes il y a une nouvelle formulation, le P2B001, qui est une association de 2 médicaments déjà commercialisés. Cette nouvelle formulation est constituée de faible dose de pramipexole (agoniste) et de faible dose de rasagiline. Le P2B001 a montré une bonne efficacité sur les symptômes moteurs de la maladie (similaire à l’efficacité d’une dose habituelle de pramipexole), mais avec moins d’effets indésirables. Toutefois, ce médicament n’est pas encore disponible dans les pharmacies.

En parallèle, plusieurs essais cliniques non médicamenteux sur le tai-chi, la marche nordique ou la marche rapide, le vélo associé à des jeux de réalité virtuelle, ont montré qu’ils permettent de diminuer les troubles de la marche et les troubles de l’équilibre au début de la maladie.

Enfin, le nombre d’essais cliniques ne semble pas avoir été impacté par la pandémie covid-19, car il est plutôt stable, depuis 3 ans ; la recherche continue dans tous les domaines de la maladie de Parkinson.