Un médicament contre les addictions dans la maladie de Parkinson !

Publié le 28/01/2022 à 17h27 (mis à jour le 28/01/2022 à 17h28)

Un nouveau médicament pourrait diminuer les troubles du contrôle de l’impulsivité (addiction aux jeux, achats compulsifs, hypersexualité, troubles de l’alimentation) qui sont des effets indésirables des médicaments antiParkinsoniens.

Il s’agit de la pimavanserine qui est un médicament déjà utilisé aux Etats Unis chez les parkinsoniens pour réduire un autre effet indésirable tel que les hallucinations. En France, il fait l’objet d’un protocole de recherche afin d’évaluer son efficacité dans les troubles du contrôle de l’impulsivité.

En effet, lorsque ce type d’effet indésirable survient, le neurologue doit diminuer progressivement les médicaments antiparkinsoniens ce qui peut entrainer une majoration des symptômes moteurs. Parfois, le patient est donc amené à choisir entre persistance de l’addiction et bonne motricité ou disparition de l’addiction mais aggravation de la gêne motrice. L’administration de pimanvanserine devrait permettre de réduire les addictions sans diminuer le traitement antiparkinsonien et donc sans aggraver les symptômes moteurs.

Si vous êtes intéressés par ce protocole de recherche, vous pouvez consulter le site internet du CEP à la rubrique essais thérapeutiques : étude PIMPARK
Vous pouvez aussi contacter notre équipe au 05 61 77 55 41 pour obtenir des informations complémentaires.