Groupement hospitalier de territoire (GHT)

Le CHU de Toulouse est membre et établissement support du groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest.

Composition du GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest

Publié le 06/07/2017 à 19h02 (mis à jour le 09/04/2021 à 10h39)

Le groupement hospitalier de territoire de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest est constitué de six établissements [1], dont cinq sont situés en Haute-Garonne et un dans le Tarn :

[1Attention  : le centre hospitalier de Graulhet faisait initialement partie de ce groupement hospitalier de territoire lors de sa création, mais il n’en est plus membre aujourd’hui.

Retour en haut de page

Le GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest, un groupement singulier

Publié le 06/07/2017 à 19h02 (mis à jour le 09/04/2021 à 15h38)

Le groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest est le premier des 14 GHT de la région Occitanie en termes d’activité et de masse budgétaire. Il comprend l’un des CHU les plus importants de France.

Il propose une offre de soins de proximité, de recours et de référence ; il couvre l’ensemble des activités sanitaires et médico-sociales : médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), psychiatrie, soins de suite et de réadaptation (SSR), unités de soins de longue durée, prise en charge de la dépendance et du handicap pour le champ médico-social.

Trois de ses établissements parties ont constitué la Communauté Psychiatrique de Territoire (CPT) de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest.

Le GHT dessert un territoire étendu sur 250 km, de la frontière espagnole jusqu’au centre du Tarn, aux caractéristiques très contrastées, constitué de plaines, de vallées, de moyenne et haute montagne.

Un GHT au service d’un bassin de population grandissant

Sur l’ensemble du territoire du GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest, la population est en augmentation, principalement sur l’aire toulousaine.

La Haute-Garonne accueille 17 400 habitants supplémentaires par an depuis 2009 et présente le dynamisme démographique le plus important de France, après le Rhône et la Gironde. Cette croissance a de fortes incidences sur les besoins en santé, d’un point de vue quantitatif mais aussi en termes d’offre de soins, en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques ou assimilées. Comme dans d’autres régions françaises, cette croissance de population peut se heurter à des difficultés de démographie médicale y compris dans l’agglomération toulousaine.

Retour en haut de page

Le projet médical partagé du GHT

Publié le 06/07/2017 à 19h03 (mis à jour le 07/07/2017 à 11h17)

Le groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest a élaboré au mois de juin 2017 une nouvelle version de son projet médical partagé (PMP).

Ce projet médical a été approuvé de manière unanime par les instances du groupement, collège médical, comité stratégique, commission des soins (CSIRMT) et comité territorial des élus locaux. Cette version du PMP attendue au 30 juin 2017, intégrant les orientations stratégiques et les objectifs du projet de soins, a été également présentée auprès des instances du CHU : CME, CSIRMT et directoire.

Cette nouvelle version du PMP est en cours d’examen par l’Agence régionale de santé Occitanie. Elle sera par ailleurs enrichie et complétée avec les représentants des usagers, d’une part, avec le comité des établissements membres associés et partenaires du groupement, d’autre part.

Vous trouverez ci-dessous ce projet médical partagé, une synthèse et ses huit annexes avec les feuilles de route détaillées de ses filières et activités prioritaires.

Projet médical partagé

Annexes

Retour en haut de page

CPT Haute-Garonne et Tarn Ouest

Publié le 09/04/2021 à 11h00 (mis à jour le 11/05/2021 à 14h31)

Par courrier en date du 15 février 2017, l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie a validé la création d’une Communauté psychiatrique de territoire (CPT) au sein du Groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest.

A l’échelon local, la création de cette communauté psychiatrique de territoire offre la garantie d’une reconnaissance spécifique de la filière psychiatrique au sein du GHT, espace de coopération sanitaire généraliste.

Ce dispositif conventionnel original offre une double opportunité : améliorer le parcours de santé et de vie du patient souffrant de troubles psychiques en collaboration avec les différents acteurs concernés (sanitaire, médico-social et social), renforcer les liens de la psychiatrie avec les autres disciplines médicales et consolider la psychiatrie publique du territoire.

La communauté psychiatrique de territoire est créée dans un premier temps entre les trois établissements membres du GHT exerçant une activité en psychiatrie :

Elle a vocation à fédérer l’ensemble des établissements du service public hospitalier autorisés en psychiatrie sur le territoire départemental et devrait donc associer à ses travaux le CH de Lannemezan qui dessert le sud de la Haute Garonne en psychiatrie adultes.

La communauté psychiatrique de territoire contribuera à la définition du projet territorial de santé mentale et s’assurera de sa mise en œuvre.

Elle s’est fixée comme objectifs prioritaires à l’échelle du territoire de santé :

  • le développement de la réhabilitation psychosociale et le développement de partenariat entre secteur sanitaire et secteurs social et médicosocial ;
  • la résolution des situations de saturation des urgences psychiatriques ;
  • la gestion des questions de démographie médicale ;
  • le développement du dossier médical partagé
Retour en haut de page